Menu
S'identifier
Croisière

MSC l’assure, la croisière va reprendre des parts de marché


Publié le : 07.10.2021 I Dernière Mise à jour : 07.10.2021
{ element.images.0.titre }}
I Crédit photo

Auteur

  • Rémi Bain-Thouverez

La sécurité sanitaire devient un des critères, si ce n’est le critère, pour convaincre les voyageurs de repartir. Incontestablement, la croisière, encadrée par des protocoles stricts, multiplie les garanties pour rassurer les clients. Les chiffres l’attestent : déjà 40% de départ par rapport à 2019.

Après avoir été le pire contre-exemple de ce qu’il ne fallait pas faire, les bateaux - en contrôlant désormais rigoureusement les embarquements, comme les débarquements - présentent des conditions de sécurité largement plus efficace que partout ailleurs.

Souvenez-vous du drame du bateau ‘’maudit’’ devant les côtes japonaises, encadré par la seule loi maritime en vigueur dans ce domaine, interdisant tout débarquement en cas de maladie transmissible ! Depuis, le gouvernement de ce pays a adressé les lettres d’excuses, mais le mal était fait.

Un juste retour des choses

Après avoir défrayé la chronique, la croisière se présente comme le bon élève du secteur du tourisme. Mieux encore, il parvient à capter une nouvelle strate de clients, comme l’explique Patrick Pourbaix, Directeur Général France de MSC : « nous sommes heureux d’accueillir de nouveaux clients qui viennent passer des vacances à bord du bateau pour ses agréments, ses activités, son confort et les garanties de sécurité que nous offrons. Le ‘’bateau resort’’ apparait comme une bonne alternative aux clubs de vacances dont les conditions de sécurité ne sont pas jugées optimales. Avec de nouveaux bateaux respectant mieux les contraintes environnementales et l’amélioration de nos services, la croisière va gagner des parts de marché ».

A l’IFTM Top Resa, les nouveautés dévoilées

Un programme d’hiver inédit pour la compagnie : suite au succès de la saison estivale en Europe du Nord et compte tenu de la forte demande pour des croisières dans cette région, MSC Croisières annonce un nouvel itinéraire nord-européen cet hiver, inédit pour la compagnie. Dès le 14 novembre, le MSC Magnifica offrira des croisières de 7 nuits à la découverte de 5 villes plébiscitées en Europe : les Perles du Nord. Le navire fera escale à Hambourg (Allemagne), Ljmuiden pour Amsterdam (Pays-Bas), Zeebrugge pour Bruges et Bruxelles (Belgique), Le Havre pour Paris (France) et Southampton pour Londres (Royaume-Uni). Avec des escales prolongées dans les ports, jusqu’à 12 heures, les hôtes pourront profiter pleinement des escales.

Hiver, la belle saison pour visiter l’Europe du Nord : la région est moins fréquentée par les touristes et les décorations de fin d’année ainsi que les marchés de Noël créent une atmosphère féerique avec des paysages magnifiés. Patrick Pourbaix encourage : « nous proposons un itinéraire totalement inédit pour cet hiver 2021/2022 à bord du MSC Magnifica, qui sillonnera les eaux de l’Europe du Nord. Avec une escale inédite au Havre ».

Le MSC Bellisima en Mer rouge : découvertes, traditions, culture avec soleil, plage et moments de détente : telle se présente cette nouvelle croisière comprenant 3 sites inscrits au Patrimoine Mondial de l’Unesco : Aquaba, Petra en Jordanie, Louxor en Égypte.

Cet itinéraire est unique en son genre. Il offre aux hôtes locaux et internationaux l’opportunité exclusive de découvrir l’Arabie Saoudite, l’Égypte et la Jordanie par la mer, de visiter des destinations culturellement riches et des plages immaculées, ainsi que la possibilité de s’immerger dans l’histoire et les traditions de la région. À partir du 30 octobre 2021, des croisières de 7 nuits seront proposées à bord du MSC Bellissima, au départ de Djeddah, avec des escales dans les ports de Ras Al Abyad, Aqaba pour Petra en Jordanie, Safaga pour Louxor en Égypte, puis AlWajh et Yanbu en Arabie Saoudite. Patrick Pourbaix insistant pour dire : « Même si nous continuons à promouvoir avec le MSC Word Europa notre croisière à succès de notre itinéraire Dubaï, Abu Dhabi, Qatar, et nos autres itinéraires ne mer du nord et dans les Caraïbes, nous apportons la preuve que nous pouvons lancer encore de nouvelles croisières »

S’il reste encore compliqué de s’y retrouver entre toutes les mesures en vigueur dépendant des pays d’accueil concernant les mesures sanitaires, la normalisation est en marche pour les voyageurs vaccinés. Et puis, avec un prix de base de 399 euros pour la croisière en mer du nord et des innovations pour aller découvrir Aquaba, la croisière présente nombre d’opportunités pour assurer la relance du secteur.

 

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format