Menu
S'identifier
Croisière

Crue de la Seine : comment les compagnies de croisières gèrent la crise


Publié le : 26.01.2018 I Dernière Mise à jour : 29.01.2018
{ element.images.0.titre }}
Les Bateaux Mouches sont à l'arrêt "jusqu'à nouvel ordre". I Crédit photo ©Wikipedia

Auteur

  • Manon Gayet

Alors que la crue de la Seine atteindra son pic durant le week-end, les compagnies fluviales sont déjà à l'arrêt depuis plusieurs jours et proposent des alternatives à leurs clients.

Ce vendredi midi, le niveau de la Seine atteignait 5,60 m au pont d'Austerlitz. Le pic de crue de la Seine à Paris est attendu entre 5,80 m et 6 mètres ce week-end, d'après les dernières estimations de Vigicrues. Une estimation néanmoins en baisse puisque l'organisme tablait initialement sur une crue supérieure aux 6,10 m atteints en 2016.

Mais quoi qu'il en soit, pour les compagnies fluviales, "les conséquences économiques sont lourdes", selon Marie-Pierre Landowski, présidente de la Compagnie de la Seine (Paris en Scène, le Capitaine Fracasse). "Nous sommes à l'arrêt depuis lundi. Nous prévenons les clients au fur et à mesure, 2 à 3 jours en amont."

Les 35 croisières de la Compagnie — 5 par soir — prévues entre lundi et aujourd'hui ont été annulées. "Nous proposons aux clients de reporter leur croisière. Si non, on fait au cas par cas", explique-t-elle.

Une reprise de l'activité "sous 10 jours"

Les Bateaux Mouches, de leur côté, ont fermé leur service de réservation, injoignable par messagerie électronique et par téléphone. Seul un message indique qu'"en raison de la crue et par mesure de sécurité (...) l'ensemble des services de la Compagnie des Bateaux Mouches sont actuellement annulés". En revanche, aucune précision sur les possibilités de report ou d'éventuels remboursements.

L'agence réceptive PARISCityVISION, qui travaille avec les Bateaux Parisiens et La Marina, assure de son côté "appeler en amont les clients pour leur proposer un report [de leur croisière] ou une alternative. Si aucune de ces deux solutions ne leur convient, nous nous engageons à leur rembourser le montant de la croisière".

Le pic de la crue devrait être atteint ce week-end à Paris, a estimé aujourd'hui Vigicrues, et en début de semaine prochaine dans les boucles de la Seine (en aval, vers la Normandie). Dans ces conditions, Marie-Pierre Landowski avance prudemment que leurs activités reprendront "sous 10 jours". En attendant, les compagnies continuent de voir l'eau monter, et leurs bateaux avec.

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format