Menu
S'identifier
Croisière

Comment Costa Croisières se prépare pour la reprise 


Publié le : 23.03.2021 I Dernière Mise à jour : 23.03.2021
{ element.images.0.titre }}
Le Costa Smeralda, premier navire au GNL de la compagnie.  I Crédit photo ©Costa Croisières

Auteur

  • Brice Lahaye

Le Costa Smeralda reprendra ses croisières à compter du 1er mai prochain. L'occasion pour la compagnie Costa Croisières de faire le point sur son retour en mer et sur les enjeux pour l'année 2021. 

Le retour des croisières se dessine. La compagnie Costa Croisières a annoncé lundi la reprise de son programme à compter du 1er mai. Le Costa Smeralda voguera ainsi au large de l'Italie pour des mini-croisières et croisières de sept jours. L'occasion pour la compagnie de se projeter sur les mois à venir et mettre en avant son plan de relance pour 2021. « L'idée est de se projeter totalement, avec cette envie de vie sociale, d'être ensemble, de loisirs, de voyage et de croisière. Nous avons travaillé pour préparer cette relance, avec une réflexion : quel est notre enjeu pour cette reprise ? Nous ne serons pas dans la même situation que 2019, il y aura des éléments nouveaux à considérer », estime Raffaele D'ambrosio, vice-président Europe du Nord de Costa Croisières. 

Trois enjeux de taille pour 2021 

La sécurité avant tout 

Parmi ces nouveaux éléments à prendre en compte, vient avant tout le respect d'un protocole de sécurité strict à bord. « C'est sûr et certain que l'élément principal du redémarrage restera le protocole de sécurité. Nous l'avons mis en œuvre avec les autorités italiennes, avec pour objectif d'assurer la meilleure expérience possible dans la croisière », explique Raffaele D'ambrosio. Le « Costa Safety Protocol » a pour priorité de tester, de réduire le plus possible le risque à bord, et de pouvoir gérer au cas où une contamination apparaitrait tout de même. Tout cela passe par de nombreuses mesures mises en place depuis plusieurs mois : prévenir et dépister en amont, pendant et après la croisière, garantir la distanciation physique avec un remplissage du bateau réduit, respecter les gestes barrières, proposer une assurance dédiée, apporter une plus grande flexibilité sur les annulations ou encore mettre en place une bulle sanitaire pendant les excursions (maitrise des accès et des sorties avec la seule descente autorisée pour les excursions de Costa). « Le protocole sanitaire a fait ses preuves », assure le vice-président Europe du Nord de Costa Croisières.  

L'expérience des passagers 

Toutes ces mesures ont de quoi dissuader, mais la compagnie assure également faire tout ce qu'il faut pour offrir aux passagers la meilleure expérience possible à bord. Avec, avant tout, la possibilité de se reposer et de partager des expériences en toute sérénité. « On a adapté le produit dans tous les éléments nécessaires pour respecter la distanciation sociale », rappelle Raffaele D'ambrosio. Avant d'ajouter : « Nous restons convaincus qu'il est possible de réconcilier les loisirs, la satisfaction du client, le rêve et la détente avec l'engagement strict du respect du protocole sanitaire nécessaire ». À bord, si la suppression du buffet a été actée pour limiter les risques, la compagnie parie toujours sur sa gastronomie et ses nombreux restaurants pour satisfaire les clients. À cela s'ajoute les spectacles variés, avec des horaires et jauges adaptés. Enfin, un large choix d'escales est proposé aux passagers. 

La transition écologique 

Troisième enjeu, et non des moindres, pour la compagnie : le développement durable. « Je veux réaffirmer cette vision encore plus claire pour le groupe Costa et pour Carnival. Le développement durable n'est pas un élément de communication, il vient de loin et s'inscrit dans notre ADN. Nous avons investi 230 millions d'euros dans cette optique de transition écologique », rappelle Raffaele D'ambrosio. Pour preuve, la compagnie met en avant l'arrivée du GNL sur deux de ses navires, le Smeralda (livré en décembre 2019) et le Toscana, dont l'arrivée est prévue pour la fin de l'année 2021. À cela s'ajoutent la gestion des déchets, avec le tri et la réduction des plastiques, l'intégration des communautés locales, en allant au-delà de la simple contribution économique, ou encore la connexion électrique dans les ports. « C'est nécessaire d'être soutenu, challengé, critiqué sur les chose que nous faisons. Nous voulons être le bon élève, le précurseur ».  La compagnie se targue ainsi d'avoir enregistré une baisse des émissions de 40% en 2019 par rapport à l'année 2008. Et a un nouvel objectif de taille : réussir, en 2030, à avoir un bateau avec zéro impact. 

Un programme détaillé 

En attendant, la reprise se fera avec un programme progressif de croisières. D'abord avec le Costa Smeralda, qui partira d’Italie le 1er mai pour des mini-croisières (trois ou quatre jours) et des croisières de sept jours, avec des escales prévues à Savone, La Spezia, Civitavecchia, Naples, Messina and Cagliari. Un transfert au départ de Marseille jusqu'à Savone sera proposé aux clients, ainsi que plusieurs acheminements par avion. À compter du 12 juin prochain, le navire reprendra ses croisières d’une semaine dans l’ouest de la Méditerranée, avec des escales en Italie (Savone, Civitavecchia et Palerme), en France (Marseille) et en Espagne (Barcelone et Palma de Mallorca), si le contexte sanitaire le permet. La date de départ du Costa Luminosa est quant à elle désormais programmée le 16 mai, au départ de Trieste. Le programme de croisière d'une semaine en Grèce et en Croatie est confirmé, en accord avec la récente feuille de route pour la reprise du tourisme international en Grèce, fait savoir la compagnie.  

La fin de l'année 2021 sera également marquée par l'arrivée du Toscana, deuxième navire GNL de la compagnie. Il viendra lui aussi compléter la flotte, après l'arrivée récente du Firenze, livré en décembre 2020. Au total, ce sont « 7400 cabines qui vont arriver sur le marché », fait savoir Frédéric Saint-Paul, directeur des Ventes chez Costa Croisières. Le Toscana démarrera sur le marché brésilien pour la saison hivernale 2021-2022, avant d'arriver ensuite en Méditerranée. Enfin, Costa Croisières compte également sur le retour de ses Tours du Monde. Le premier est programmé à partir du 8 janvier 2022, le suivant du 12 janvier au 6 mai 2023. Une découverte en navire des cinq continents à partir de 12 999 euros.  

Un engagement fort envers les agences de voyages 

Tout ce travail ne sera mené à bien qu'avec l'aide des agences de voyages. Pour cela, la compagnie assure également s'activer pour les mobiliser. Notamment avec des outils pour les aider. « Nous voulons leur apporter du concret pour rassurer les clients, de la visibilité sur les produits à vendre, avec beaucoup de stock sur les marchés, les former et les connecter à ces produits et aux évolutions de Costa, leur donner tous les nouveaux arguments sur les efforts en matière d'environnement, que, peut-être, nous ne communiquions pas suffisamment », explique Frédéric Saint-Paul, directeur des Ventes chez Costa Croisières. 

Pour cela, la compagnie de croisières annonce le lancement d'une nouvelle « Costa Academy » dès la mi-avril. Une plateforme avec un programme d'e-learning qui permettra aux agents de voyages de devenir des experts des croisières Costa. Pas moins de 27 modules de formation sont ainsi prévus, allant de l'expérience à bord au soutien à la vente, en passant par l'univers Costa, les divertissements, le développement durable, la flotte, etc. En attendant son lancement, les professionnels pourront également compter sur une quarantaine de webinaires programmés en mars et avril avec les réseaux et agences de voyages indépendantes. Enfin, des éductours seront programmés dès que possible à bord du Costa Smeralda. De quoi découvrir directement ce que propose la compagnie à leurs clients. 

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format