Menu
S'identifier
Croisière

Carnival et Booking.com embarquent pour La Havane


Publié le : 22.03.2016 I Dernière Mise à jour : 22.03.2016
{ element.images.0.titre }}
Le MV Adonia, d'une capacité de plus de 700 passagers, effectuera son premier voyage à Cuba en mai. I Crédit photo ©Ivan T./Wikipédia

Le croisiériste américain et la filiale de Priceline ont obtenu l'autorisation de La Havane pour s'implanter à Cuba alors que Barack Obama est en visite officielle sur l'île.

La Havane a le vent en poupe ! Après Airbnb et Starwood, c'est au tour du premier opérateur mondial de croisières Carnival et de la plateforme de réservations en ligne Booking.com d'annoncer avoir obtenu la permission de faire du business à Cuba. Ces deux derniers opérateurs attendaient l'accord du gouvernement cubain pour s'implanter sur l'île.

Carnival Corporation organisera désormais des croisières à destination de Cuba avec son navire MV Adonia, d’une capacité de 704 passagers. Un premier voyage est prévu du 1er au 7 mai. Il fera notamment étape à La Havane et coûtera entre 2 000 $ (en cabine) et 7 000 $ (en suite) par passager.

Du côté de Booking.com, des accords ont été signés avec dix hôtels de La Havane, mais "ce chiffre devrait continuer de croître". Selon la vice-présidente en charge de la communication du groupe Priceline Leslie Cafferty, dans un email adressé à USA Today, "[les] équipes de Priceline sont sur place afin de travailler avec les partenaires locaux sur la disponibilité des hôtels".

Reprise du tourisme entre Washington et La Havane

Jusqu'au récent réchauffement diplomatique entre les deux pays, les touristes américains ne pouvaient pas voyager individuellement à destination de l'île sans passer par un opérateur. Depuis, l’administration Obama a assoupli les restrictions d’accès à Cuba pour les voyages à caractère éducatif, humanitaire, culturel, sportif ou encore religieux.

Les touristes voyageant avec Carnival ou avec Booking.com devront d'ailleurs se conformer à ces critères pour se rendre à Cuba, en précisant les raisons de leur venue sur l'île.

M.G. avec AFP

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format