Menu
S'identifier
Billet d'humeur

Le clash / le crush du mercredi : quand les TO cherchent la bonne équation…


Publié le : 24.04.2019 I Dernière Mise à jour : 24.04.2019
{ element.images.0.titre }}
Ces derniers jours, les leaders de la profession ont soufflé le chaud et le froid, avec des choix économiques radicalement opposés. I Crédit photo Adobe Stock

Auteur

  • Thierry Beaurepère

Mercredi, c'est permis ! Thierry Beaurepère est de retour pour vous faire part de son humeur du moment. Aujourd'hui, il fait un parallèle entre le modèle gagnant de Voyageurs du Monde et celui plus incertain de TUI …

En pleines vacances scolaires, et alors que les ponts à rallonge se profilent, l’idée de retourner sur les bancs de l’école n’est guère enthousiasmante. C’est pourtant ce que je vous propose. Car ces derniers jours, les leaders de la profession ont soufflé le chaud et le froid, avec des choix économiques radicalement opposés ; des études de cas que l’on pourrait étudier au bac ES !

A ma gauche, Voyageurs du Monde a dévoilé une nouvelle fois des résultats époustouflants. L’an dernier, le groupe a vu son chiffre d’affaires progresser de 9% (à 465,9 M€) et son bénéfice flamber de 13%. Certes, il a profité du regain d’activité en 2018. Mais surtout, cette performance couronne une stratégie claire et constante. D’abord une marque à laquelle les dirigeants - en pros du marketing - ont su donner une image forte, sans avoir besoin d’inonder de pubs les écrans télé. Ajoutez-y des produits et services bien ficelés, et le bouche-à-oreille a fait la différence.

Parallèlement, Voyageurs du Monde s’est lancé dans une stratégie de croissance externe, raisonnée et respectueuse. Les Terres d’Aventure, Nomade et autres Allibert rachetés au fil des années se sont toujours fait dans le respect des marques, pour ne pas désorienter des clients fidèles ; mais aussi dans le respect des équipes, invitées à rejoindre la grande famille pour bonifier leur expérience.

Cette année, les salariés vont se partager 10 millions d’euros sous forme d’intéressement, participation et autres primes, parce que l’engagement solidaire des dirigeants du groupe (à travers notamment la compensation intégrale du carbone émis par les clients) commence dès le bureau. Chapeau ! Voilà qui réconcilie l’homme avec le monde de l’entreprise, en ces temps troublés où l’on adore détester la création de richesses. Voyageurs du Monde aurait-il trouvé la bonne équation ?

Un éternel recommencement

A ma droite, TUI France. Sa stratégie est tout l’inverse. Le géant allemand, qui se cherche toujours une image en France, n’a eu de cesse de racheter des marques qui avaient mis des années à se construire, avant de les sacrifier sans scrupule sur l’autel d’une rentabilité qui n’est jamais venue.

Pire, il s’est débarrassé des hommes qui avaient contribué à leur succès, comme  si le tour-operating n’était qu’une affaire de blocs sièges et d’allotements hôteliers. On connaît le résultat : TUI n’a jamais trouvé le bon algorithme. En 17 ans dans l’Hexagone, le groupe n’a fait que multiplier les plans sociaux et les déficits : encore 39 M€ de pertes en 2018 et 50 M€ attendues cette année !

Ironie de l’histoire, TUI pourrait se séparer des deux marques iconiques qui lui ont permis de mettre un pied en France. Après Corsair cédée il y a quelques semaines, les rumeurs d’une vente de Nouvelles Frontières vont bon train. Je laisse aux mathématiciens le soin de calculer la probabilité pour qu’une telle info se confirme ! Tout comme celle portant sur la future vente de Thomas Cook...

Ce qui est certain en revanche, c’est que le TO créé par Jacques Maillot jouit toujours d’une aura particulière. TUI prendra-t-il le risque de le céder à un concurrent ? L’histoire récente, avec la relance de la marque Havas Voyages abandonnée par Thomas Cook (tout aussi clairvoyant !), rappelle que tout n’est qu’un éternel recommencement…    

 

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format