Menu
S'identifier
Billet d'humeur

Le clash / le crush du mercredi : La Tunisie qui rit, l’Espagne qui pleure…


Publié le : 10.10.2018 I Dernière Mise à jour : 10.10.2018
{ element.images.0.titre }}
Côté destinations cet été, la Tunisie est revenue en grâce et l'Espagne accuse le coup... I Crédit photo Adobe Stock

Auteur

  • Thierry Beaurepère

Mercredi, c'est permis ! Thierry Beaurepère est de retour pour vous faire part de son humeur du moment. Il analyse cette semaine les très bons chiffres du tourisme cet été, publiés par le Seto.

C’est une bonne nouvelle pour nos amis tunisiens. Presque huit ans après la Révolution de Jasmin, et trois ans après les attentats du musée du Bardo et de Sousse, le pays retrouve le sourire. Plus de six millions de touristes se sont rendus en Tunisie sur les neuf premiers mois de 2018, un chiffre en progression de 16,9% sur un an.

Les tour-opérateurs ont largement contribué à ce retour en grâce, rouvrant des hôtels-clubs à la pelle ; eux qui avaient quitté le pays - qui souvent les avait largement nourris - tout aussi vite. La dure loi des affaires ! Les membres du Seto ont ainsi envoyé près de 91 000 vacanciers en Tunisie entre le 1er mai et le 31 août, une envolée de 83%.

Pas sûr que tous ces vacanciers aient choisi la Tunisie pour la beauté des plages et l’accueil de la population. Beaucoup y sont allés par défaut, uniquement pour profiter des petits prix. Mais ils en sont certainement revenus avec de jolis souvenirs et vont contribuer à réinstaller un bouche à oreille positif. Dans un pays où le tourisme représente 7% du PIB, ce sont autant de Tunisiens qui peuvent à nouveau faire vivre leurs familles ; autant de Tunisiens qui ne seront pas tentés par les organisations terroristes qui prospèrent sur le terreau de la misère.

La Tunisie a encore du chemin à parcourir

Cette bonne nouvelle ne doit pas occulter pour autant les failles d’un pays encore fragile, toujours menacé par les dérives islamistes. Certes, une loi récemment votée renforce la protection des femmes victimes de violences, et un projet pour l’égalité devant l’héritage est en gestation. Mais en 2017, un rapport de l’ONU pointait du doigt les nombreuses discriminations basées sur "le genre, l’âge, la religion et l’orientation sexuelle". Avec même le recours à la pratique du test anal (sic !) pour "prouver" une homosexualité toujours considérée comme un délit...

La Tunisie n’a pas le monopole des discriminations ; elle avance même plus vite que nombre de pays d’Afrique ou du Moyen-Orient sur le terrain des droits de l’homme. Mais pas question de mettre des œillères au motif qu’elle retrouve sa place sur l’échiquier du tourisme mondial... Car des voyageurs éclairés, ce sont aussi des voyageurs qui contribuent à faire progresser les libertés.

La tourismophobie ne s'atténue pas en Espagne

Si la Tunisie retrouve le sourire, l’Espagne commence à rire jaune. Pas de panique mais pour la première fois depuis 2009, le nombre de touristes étrangers a baissé en juillet, de 4,9% ; et même de 11,4% pour les Français. Le retour en grâce des pays du bassin méditerranéen a entraîné un effet de vase communicant qui rappelle que l’Espagne est toujours largement tributaire de son offre balnéaire massifiée. Selon Greenpeace, l’urbanisation du littoral a ainsi plus que doublé en 30 ans. Son atout d’hier deviendra-t-il un handicap pour demain ?  

A moins que la "tourismophobie", en particulier en Catalogne ou dans les Baléares, ne commence à  produire ses effets. Peut-on blâmer les habitants ? Une visite à Barcelone il y a deux semaines m’a permis de comprendre leur exaspération : une rambla qui a perdu son âme, livrée à d’insipides restaurants de tapas et à des magasins vendant les maillots du FC Barcelone à la pelle ; ou une promenade de bord de mer transformée en annexe de Vintimille, avec déballage sur des centaines de mètres de faux sacs Vuitton et de lunettes Gucci de pacotille.  Et si l’Espagne avait mangé son pain blanc ?

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format