Menu
S'identifier
Aérien

Quand les grandes alliances aériennes s'ouvrent aux petites compagnies (et aux low cost)


Publié le : 07.06.2018 I Dernière Mise à jour : 07.06.2018
{ element.images.0.titre }}
Japan Airlines est l'un des membres historiques de l'alliance Oneworld. I Crédit photo ©Wikipedia

Auteur

  • Didier Forray

Dans la foulée de Star Alliance, Oneworld a lancé un programme pour associer les petites compagnies. Dans quels buts ?

Depuis 1997 et la création de Star Alliance par 5 compagnies, les alliances aériennes se sont largement imposées et la plupart des grandes compagnies mondiales ont aujourd'hui rejoint l'une des 3 alliances du marché. Mais voilà qu'une évolution du modèle émerge aujourd'hui : Star Alliance et Oneworld ont toutes les deux mis sur pied des programmes spécifiques afin de s'élargir aux petites compagnies.

Star Alliance a lancé le programme Connecting Partners en 2016 et Oneworld vient tout juste de lui emboîter le pas avec la formation de Oneworld Connect. Dans les deux cas, le principe est simple : ces programmes sont destinés à accueillir des compagnies qui n'entrent pas dans les critères requis pour rejoindre l'alliance, que ce soit pour une question de taille de la flotte ou de services. 

Des programmes ouverts aux compagnies low cost

Pour les petites compagnies, ces alliances de second niveau sont l'occasion de pouvoir se lier à d'autres grandes compagnies et de permettre à leurs clients d'accéder à une offre mondiale. Leurs passagers pourront notamment profiter des salons dans les aéroports ou bénéficier des avantages des programmes de fidélité.

Les grandes alliances y trouvent, quant à elles, un bon moyen d'étendre encore leur réseau et de toucher des zones géographiques où elles ne sont pas implantées.

Ces programmes se disent d'ailleurs ouverts aux compagnies low-cost ! Une limite toutefois pour le programme de Star Alliance : Connecting Partners permet des liens avec au moins 3 membres de l'alliance mais pas avec la totalité des 28 membres.

Des initiatives à ce jour limitées

La première compagnie à rejoindre Oneworld Connect est Fiji Airways. La compagnie aérienne opère une flotte de 16 avions, dont 4 Airbus A330 et 5 Boeing 737, et dessert 21 destinations dans 13 pays, dont Sydney, Hong-Kong, Los Angeles et, prochainement, Tokyo.

Oneworld Connect entend rapidement monter en puissance avec l'arrivée de compagnies aériennes européennes, américaines et asiatiques. A noter que la procédure d'entrée prévoit un mécanisme de cooptation : la compagnie candidate doit être soutenue par au moins trois membres de l'alliance.

A voir si ces programmes originaux décolleront réellement. L'expérience de Star Alliance apparaît en effet pour l'heure très limitée : une seule compagnie aérienne a rejoint Connecting Partners, la compagnie chinoise Juneyao Airlines en mai 2017. Les débuts de Oneworld Connect permettront peut-être de redonner un coup de fouet à cette idée neuve !

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format