Menu
S'identifier
Aérien

Pourquoi Air France arrête son vol Paris-Téhéran


Publié le : 02.05.2018 I Dernière Mise à jour : 02.05.2018
{ element.images.0.titre }}
Joon assurera des vols vers Téhéran uniquement en été. I Crédit photo ©Wikipedia

Auteur

  • Didier Forray

A partir du 28 octobre 2018, la compagnie nationale suspendra sa liaison vers la capitale iranienne mise en place depuis 2 ans.

Deux ans après avoir relancé sa ligne annuelle entre Paris et Téhéran, Air France jette de nouveau l'éponge en Iran. La compagnie cessera ses opérations du 28 octobre 2018 au 30 mars 2019. Ensuite, c'est sa filiale low-cost Joon qui prendra le relais en assurant uniquement des vols pendant la saison estivale. 

Pourquoi ce revirement ? Air France explique sans détour que la ligne a enregistré "une faible performance économique" et que sa décision a pour objectif "d'adapter le programme de cette ligne afin d'être en adéquation avec le niveau de la demande"

Pas de commentaire en revanche sur les raisons de fond. Reste que la demande vers Téhéran est forcément impactée par les derniers développements géopolitiques dans la région, en particulier la remise en cause par Donald Trump de l'accord conclu en 2015 à propos du programme nucléaire iranien.

Téhéran desservie par Joon depuis le 5 avril

Le Président américain a mis au pied du mur les signataires de l'accord avec une échéance fixée au 12 mai prochain, assortissant ses propos de la menace d'un rétablissement des sanctions économiques envers l'Iran. Un agenda qui n'a pas de quoi rassurer les entreprises étrangères qui commercent avec l'Iran. Air France avait d'ailleurs relancé sa ligne iranienne dans la foulée de l'accord de 2015. 

De fait, en poussant Joon sur l'été, le groupe Air France repositionne avant tout la destination vers la clientèle loisirs. L'Iran a effectivement effectué un retour en force dans les productions des TO et plus de 6 millions de visiteurs étrangers se sont rendus dans le pays sur l'année s'achevant à fin mars 2017, une augmentation de 50% par rapport à la même période sur l'année précédente, selon les chiffres officiels iraniens.

A noter que Joon dessert déjà Téhéran depuis le 5 avril avec la mise en place de 3 vols par semaine au départ de Roissy. Ce vol est opéré en Airbus 340-300 configuré en trois classes, avec 30 sièges en classe affaires, 21 sièges en Premium et 224 sièges en classe économique. 

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format