Menu
S'identifier
Economie

Thomas Cook France : les EDV aident les salariés licenciés à retrouver un job


Publié le : 18.12.2019 I Dernière Mise à jour : 18.12.2019
{ element.images.0.titre }}
338 salariés de Thomas Cook France ont perdu leur emploi. Les Entreprises du Voyage et OPCO Mobiités veulent les aider à retrouver un job. I Crédit photo Adobe Stock

Auteur

  • Manon Gayet

L’OPCO Mobilités, à la demande des Entreprises du Voyage, met en place un plan d’action pour faciliter le retour à l’emploi des 338 salariés de Thomas Cook licenciés.

Tous les salariés de Thomas Cook France, en particulier ceux du tour-opérateur Jet tours, n’ont pas eu la chance d’être repris. Dans le cadre de la procédure de redressement judiciaire de Thomas Cook France, 338 salariés se sont vus signifier leur licenciement économique.

C’est pour ceux-là que les Entreprises du Voyage a demandé à l’OPCO Mobilités (organisme créé en avril dernier pour accompagner les employés des transports et du voyage dans leur carrière) de mettre en place un plan d’action pour faciliter le retour à l’emploi des personnes licenciées. 500 000€ seront consacrés à cette mission, comme l’a entériné le conseil d’administration de l’OPCO Mobilités le 16 décembre dernier.

Pour Valérie Boned, Secrétaire Générale des Entreprises du Voyage et membre représentant des EdV et du Seto à l’OPCO Mobilités : « Ce plan qui est l'expression de la solidarité inter-branches, permettra ainsi d'engager des actions visant à faciliter un retour à l’emploi rapide. Nous allons regarder les reclassements possibles dans toutes les branches de l'OPCO. Et le budget sera dédié à l'accompagnement notamment à la formation et à la montée en compétences. »

La marque Jet tours peut encore être reprise... Pas ses salariés

Outre le dépôt de leur CV sur le site des Entreprises du Voyage, les salariés de Thomas Cook France concernés pourront également le diffuser sur le site T Clic Emploi. Un rapprochement entre les CV et les entreprises affiliées à l’OPCO Mobilités en phase de recrutement sera par ailleurs effectué.

Les actions de formation nécessaires pour réaliser un projet de recrutement seront pris en charge. Et enfin, chaque délégation territoriale se verra doter d’un correspondant du plan d’actions Agences de voyages afin de renseigner les salariés sur les opportunités d’emploi, et les entreprises des profils disponibles.

Si ses salariés ne seront définitivement pas repris, la marque Jet tours (et les 36 autres marques détenues par Thomas Cook SAS et Jet Marques SAS) peuvent encore être rachetées. Les candidats potentiels ont jusqu’à vendredi midi pour déposer leur dossier auprès des administrateurs judiciaires.

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format