Menu
S'identifier
Economie

Coronavirus : les 5 aides accordées aux entreprises du tourisme


Publié le : 10.03.2020 I Dernière Mise à jour : 10.03.2020
{ element.images.0.titre }}
Le recours à l’activité partielle va notamment être facilité avec un délai de traitement très raccourci. I Crédit photo Adobe Stock

Auteur

  • Céline Perronnet

Une cinquantaine d’organisations représentatives du secteur ont rencontré hier plusieurs membres du gouvernement afin de mettre en place au plus vite un accompagnement dédié aux acteurs économiques les plus touchés par les conséquences économiques du COVID 19.

1 / Le report des charges sociales et fiscales va être possible par simple envoi d'un mail. Sont donc concernés, sans que cette liste ne soit exhaustive, le paiement des cotisations URSSAF (dont la taxation des CDDU), le paiement de l’acompte IS et la TVA.


2 / L’allégements des charges et le dégrèvement d’impôts au cas par cas s’il s’agit d’une question de survie pour l’entreprise.


3 / L’élargissement de la garantie BPI pour les prêts de trésorerie avec un accès facilité par un numéro vert.


4 / Le recours à l’activité partielle facilité avec un délai de traitement très raccourci. Celui-ci devrait être de 48h avec une acceptation tacite s’il n’y a pas de réponse dans les 4 jours. Bruno Lemaire, ministre de l’Economie et des Finances, et Muriel Pénicaud, ministre du Travail, ont également garanti la rétroactivité des prises en charge.

 

5 / Le relèvement du taux de prise en charge par l’état du coût horaire du « chômage partiel » qui est actuellement de 7,74 euros/ heure pour les entreprises TPE/PME pour s’aligner sur le taux horaire du SMIC soit 10,15 euros/ heure.


Les Entreprises du Voyage précise, dans un communiqué publié hier soir, avoir « insisté, ainsi que toutes les organisations présentes, sur la nécessité du déploiement de ces mesures très rapidement et de façon homogène sur le territoire ».

Il a, par ailleurs, été demandé « une réflexion très rapidement autour de la création d’un fonds de solidarité qui permettra au moment de la reprise d’accompagner les entreprises qui auront besoin de trésorerie », précisant que « Le ministre n’a pour le moment pas envisagé un tel dispositif ».

Une nouvelle réunion est prévue la semaine prochaine.

 

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format