Menu
S'identifier
Destination

Sri Lanka : le point sur la situation 15 jours après les attentats


Publié le : 07.05.2019 I Dernière Mise à jour : 07.05.2019
{ element.images.0.titre }}
Si la situation sur l'île est "en cours de normalisation" selon le MAE, la prudence reste de mise. I Crédit photo Adobe Stock

Auteur

  • Céline Perronnet

Le Ministère des Affaires étrangères vient de mettre à jour ses recommandations suite aux attentats du 21 avril.

Deux semaines après les attentats qui ont coûté la vie à 257 personnes dans plusieurs hôtels de luxe et églises chrétiennes en pleine célébration de la messe, la situation est « en cours de normalisation (réouverture graduelle des écoles, reprise de l’activité) », selon une note publiée aujourd’hui sur le site « Conseils aux voyageurs » du Ministère des Affaires étrangères (MAE).

Cependant, la prudence reste de mise. « Des opérations de police et de sécurisation ont lieu dans tout le pays, et en particulier dans l’agglomération de Colombo (…) Les autorités sri lankaises mettent encore en garde contre le risque de nouvelles attaques contre des lieux publics ou des lieux de culte », fait savoir le MAE.

Le Ministère rappelle également que les voyages au Sri Lanka restent « déconseillés sauf raison impérative ». Dans la capitale Colombo, les déplacements doivent être limités « au strict nécessaire ». Il est également demandé aux personnes sur place d’ « éviter les abords des lieux de culte et les rassemblements sur l’ensemble du territoire » et de « faire preuve de vigilance ».

Par ailleurs, l’île étant encore en état d’urgence, il est indispensable sur place de « respecter les consignes des autorités locales » et d’être « coopératifs lors des contrôles de sécurité ». « Ne vous déplacez pas sans votre passeport ou un document d’identité », rappelle également le MAE.

Blocage des réseaux sociaux et couvre-feu levés

En revanche, le blocage des réseaux sociaux et le couvre-feu instauré à la suite des attentats sont levés pour l’ensemble de l’île. Ce dernier peut cependant être rétabli ponctuellement dans un périmètre limité et il convient alors de s’y conformer.

Enfin, le trafic aéroportuaire est normal mais en raison des contrôles de sécurité renforcés, il est recommandé de se rendre à l’aéroport au moins 4h à l’avance muni de billets et de passeports. Seuls les voyageurs sont admis dans l’aéroport.

De leur côté, les voyagistes français recommandent, via le SETO, l’annulation des départs jusqu’au jeudi 16 mai 2019 inclus pour les voyages à forfait. Les clients peuvent, au choix, reporter sans frais sur une autre destination (selon la programmation du TO), reporter sans frais leur voyage au Sri Lanka selon le produit initialement réservé ou annuler leur voyage.

De nombreux pays, comme la France, déconseillent à leurs ressortissants de se rendre au Sri Lanka, jugeant que la situation sécuritaire n'est pas encore stabilisée. Le gouvernement s'attend à une baisse de 30% des touristes cette année et estime que le secteur pourrait mettre jusqu'à deux ans pour retrouver son niveau de fréquentation d’avant les attentats.

 

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format