Menu
S'identifier

Le moyen-courrier a contribué à la bonne tenue de l'activité "distribution" en octobre

Distributeurs | publié le : 19.11.2013 | Dernière Mise à jour : 19.11.2013

Image

Crédit photo DR

Auteur

  • Catherine Mautalent

Comme chaque mois, les tendances de l'activité de distribution de voyages sont dévoilées par le baromètre Snav/Atout. Ainsi en octobre dernier, les départs ont affiché une hausse, tandis que les réservations sont identiques par rapport au même mois de 2012. Les destinations moyen-courrier tirent leur épingle du jeu.

Selon le dernier baromètre Snav/Atout France, les départs du mois d’octobre sont en hausse de +2% en passagers, mais avec un volume d’affaires stable (soit des variations de sens opposé à celles d’octobre 2012, où les départs étaient globalement à la baisse par rapport à octobre 2011, de -18% en passagers et de -15% en volume d’affaires).

La bonne tenue de l’activité de distribution de voyages vers les destinations moyen-courrier, en hausse de +6% en passagers et de +7% en volume d’affaires, contribue fortement à cette tendance favorable. Les réservations du mois d’octobre sont, quant à elles, quasi identiques à celles d’octobre 2012 en passagers, mais avec un léger recul de -1% en volume d’affaires (ce qui marque une confirmation de tendance par rapport au mois d’octobre 2012 où les réservations étaient quasi stables en passagers, à +1%, quoiqu’en hausse en volume d’affaires de +6%). Les prises de commande concernant les destinations moyen-courrier, notamment le bassin méditerranéen habituellement clément en température en cette période pré-hivernale, expliquent en partie cette tendance favorable même en l’absence de fréquentation significative de l’Egypte. Le caractère alarmant des anticipations sur la base du cumul des réservations pour novembre (en passagers, de l’ordre de -7.5% sur le long-courrier, de -10% sur la France métropolitaine et de -20% sur le moyen-courrier) s’explique probablement par la conjonction d’un calendrier de vacances scolaires de Toussaint défavorable au mois de novembre par rapport à 2012 expliquant les meilleurs résultats pour octobre, et du contexte économique général.

La France métropolitaine enregistre une hausse des départs de +1% en passagers, mais un recul de -2% en volume d’affaires, en lien avec l’accroissement de la part relative des courts séjours. Les départs vers les Antilles et la Polynésie françaises sont stables en passagers, mais avec un volume d’affaires en recul. La Réunion enregistre une hausse de +16% en passagers et +40% en volume d’affaires. L’évolution de la structure des délais de réservation des départs d’octobre vers la France métropolitaine va dans le sens d’un recul par rapport à octobre 2012 de la part relative des réservations à plus de trois mois du départ, et d’une hausse à l’inverse des réservations de dernière minute. Les prises de commande vers la France métropolitaine sont, quant à elles, en hausse de +2% en passagers comme en volume d’affaires. Les réservations vers la Polynésie française enregistrent une hausse de +19% en nombre de passagers et de +17% en volume d’affaires, à la différence de celles à destination de La Réunion qui sont fortement orientées à la baisse. Les réservations vers les Antilles sont quasiment stables. Le cumul à fin octobre des réservations pour novembre est en baisse de -9% en passagers et de -15% en volume d’affaires pour la France métropolitaine. Néanmoins, la tendance finale des départs de novembre pourrait différer sensiblement de ces chiffres, compte tenu de la part très importante des réservations effectuées lors du mois de départ (50% en novembre 2012).

Parmi les principales destinations moyen-courrier, l'Espagne, l'Italie et la Grèce sont orientées à la hausse. Pour le Maroc, un des destinations préférées des Français en cette période de l’année, la tendance est à la hausse, de +20% en nombre de passagers et +28% en volume d’affaires, avec une augmentation du panier moyen. La Tunisie est en revanche en baisse sensible puisque de -20% en nombre de passagers et -25% en volume d’affaires. La structure des délais de réservation se modifie peu par rapport à octobre 2012, avec deux tiers de réservations anticipées, la part des courts séjours ayant tendance à se renforcer en lien avec la disparition de l’Egypte de la liste des destinations majeures et le renforcement de la part des destinations européennes. Pour les réservations à destination de l’Espagne, y compris les îles ibériques, la tendance est à la hausse, de +31% en passagers et de +19% en volume d’affaires. Les réservations vers l’Italie et la Grande-Bretagne sont, en revanche, orientées à la baisse. Les prises de commande vers le Maroc sont en forte hausse, de +24% en passagers et de +25% en volume d’affaires, alors que celles à destination de la Tunisie sont en baisse sensible, mais si elles figurent toujours dans le Top 5 des destinations réservées. Le cumul à fin octobre des réservations moyen-courrier pour novembre est en baisse de -20% en passagers et de -15% en volume d’affaires. Toutefois, la tendance finale des départs d’octobre pourrait différer de ces chiffres, compte tenu de la part non totalement négligeable des réservations effectuées lors du mois de départ (19% en novembre 2012).

Les départs vers les principales destinations long-courrier sont orientés à la hausse en ce qui concerne les Etats-Unis et la Thaïlande, à l’inverse la tendance est à la baisse en ce qui concerne les destinations de l’océan indien, île Maurice et Seychelles. Les départs vers la République dominicaine sont également orientés à la baisse. La divergence de tendance des départs long-courrier selon que l’on raisonne en passagers (+3,1%) ou en volume d’affaires (-6,2%), traduisant une baisse du panier moyen, est cohérente avec la tendance à la baisse de destinations "chères" comme les Seychelles ou l’Ile Maurice. Par ailleurs, la part des courts séjours a tendance à se renforcer, en lien avec l’accroissement de la part de l’Amérique du nord. A noter que la structure des délais de réservation se modifie peu par rapport à octobre 2012. Au niveau des principales destinations long-courrier, seules les prises de commande vers la République dominicaine sont orientées à la hausse. A l’inverse, les réservations vers les Etats-Unis, l’île Maurice, le Mexique et à un moindre degré la Thaïlande sont orientées à la baisse, même si une forte hausse du panier moyen inverse cette tendance en volume d’affaires dans le cas des Etats-Unis. L’orientation à la baisse des réservations long-courrier, y compris en volume d’affaires, malgré les bonnes performances des destinations du Top 5 (+7% en volume d’affaires), s’explique par la forte baisse des autres destinations long-courrier (-12% en volume d’affaires). Le cumul à fin octobre des réservations long-courrier pour novembre est en recul de -8% en passagers et de -4% en volume d’affaires. La tendance finale des départs de novembre ne devrait pas beaucoup s’écarter de ces chiffres, compte tenu de la faible part des réservations lors du mois de départ (6% en novembre 2012).

Tags

agences de voyages Snav Atout France

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format