Menu
S'identifier

Emplois, compétences et compétitivité des agences de voyages

Distributeurs | publié le : 25.11.2013 | Dernière Mise à jour : 25.11.2013

Image

Crédit photo DR

Auteur

  • Catherine Mautalent

Le secteur des agences de voyages connaît depuis une dizaine d’années une mutation profonde et rapide de son écosystème : dématérialisation des échanges, évolution des modes de consommation et des attentes clients, pression économique de plus en plus forte, mouvements de consolidation et de verticalisation des acteurs du secteur... Afin d’asseoir leur pérennité, les acteurs du secteur doivent revisiter les modèles économiques. D'où le projet "GPEC sectorielle et compétitivité des agences de voyages". Explications.

Le secteur des agences de voyage connaît depuis une dizaine d’années une mutation profonde et rapide de son écosystème : dématérialisation des échanges, évolution des modes de consommation et des attentes clients, pression économique de plus en plus forte, mouvements de consolidation et de verticalisation des acteurs du secteur… 

Afin d’asseoir leur pérennité, les acteurs du secteur doivent revisiter les modèles économiques qui ont fait leur force, et identifier ceux qui assureront performance, compétitivité et durabilité des emplois pour les années à venir.



Consciente de la situation analysée par le Contrat d’Etudes Prospectives entre la branche des professionnels du voyage et l’Etat réalisé en 2011, et optimiste sur la capacité de ce secteur à se renouveler, la branche (Syndicat national des Agences de Voyages, Organisations Syndicales, OPCA Transports) a sollicité l’aide de l’Etat afin d’engager un projet ambitieux baptisé "GPEC sectorielle et Compétitivité des agences de voyages". 

La moitié des emplois du secteur étant concentrée en Ile-de-France, un accord-cadre a été conclu entre la branche et la Direccte Ile-de-France, avec l’appui de l’Aract (Association Régionale pour l’Amélioration des Conditions de Travail) Ile-de-France qui a réalisé l’ingénierie du dispositif d’intervention, afin de lancer une démarche pilote de soutien aux petites et moyennes entreprises et aux salariés, ayant vocation à se déployer sur l’ensemble du secteur.




Ce projet, qui se déclinera sur dix-huit mois, porte trois ambitions : 

identifier les différents modèles économiques d’avenir pour les agences de voyages, accompagner des agences pilotes dans leur évolution de modèle économique 

et mettre en place un projet solide de Gestion Prévisionnelle des Emplois, à même d’accompagner le secteur dans sa mutation. 


Le cabinet de conseil en stratégie et organisation Eurogroup Consulting a été retenu pour accompagner le secteur dans ce projet, qui se décompose en deux phases. 

D'une part, une phase de conduite de diagnostics stratégiques et opérationnels, individualisés et confidentiels (avec plans d’action) auprès de 15 petites ou moyennes entreprises représentatives de la branche. Cette démarche permettra d’établir des modèles économiques pertinents et adaptés à la diversité des entreprises en intégrant la gestion des ressources humaines. D'autre aprt, une seconde phase de capitalisation et de déploiement. Il s’agira de mettre à disposition des TPE-PME de l’ensemble du secteur un kit d’outils d’auto-diagnostic leur permettant d’évaluer leur niveau de performance, d’identifier les actions à mettre en œuvre pour renforcer leur compétitivité, et d'optimiser la gestion de leurs ressources humaines. Elles pourront notamment bénéficier d’un appui externe à la gestion des compétences de leurs salariés (formations, appui à la mobilité interne ou externe…).




La première phase d’audit économique et social a démarré avec des agences de voyages représentatives du secteur. Des défis seront à relever en termes de positionnement économique, et devront tenir compte des enjeux liés à l’emploi pour l’ensemble du secteur. 

Sur les 15 entreprises auditées, un premier groupe a été constitué, un second doit l’être pour la fin de ce mois de novembre. Les entreprises souhaitant s’intégrer dans cette démarche sont invitées à contacter le Snav. 

Cette démarche étant financée en partie par des fonds publics (ministère du Travail et de l’Emploi), les entreprises qui bénéficieront d’un accompagnement subventionné devront être des PME (moins de 250 salariés n’appartenant pas à un groupe). 

Au-delà de ces entreprises pilotes, d'autres pourront solliciter l’expertise du cabinet Eurogroup Consulting. En terme de financement, il leur est notamment possible de se rapprocher de la délégation IDF de l’OPCA Transports. 



Tags

Snav OPCA Ile-de-France agences de voyages emploi formation

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format