Menu
S'identifier
Transport

On a testé la Classe Club d'Air Transat entre Paris et Montréal


Publié le : 24.01.2020 I Dernière Mise à jour : 24.01.2020
{ element.images.0.titre }}
Un repose pied a été ajouté dans la Classe Club. Une nouveauté sur l'appareil qui devrait s'élargir prochainement à tous les avions de la compagnie. I Crédit photo ©Air Transat

Auteur

  • Testé par Brice Lahaye le 22 janvier 2020

À l'occasion d'un voyage de découverte du Québec organisé par Air Transat, Tour Hebdo a pu tester la Classe Club de la compagnie aérienne canadienne. Bilan d'un vol de 7h30 à bord d'un Airbus A330-300.

1/ L'enregistrement

Au départ de Paris, l'embarquement se fait au Terminal 3 de l'aéroport Roissy-CDG. Un comptoir exclusif est réservé à la Classe Club d'Air Transat. Un enregistrement très rapide, la classe supérieure de la compagnie ne comptant que 12 sièges. Comme pour chaque vol au départ du terminal 3, l'embarquement se fait ensuite par bus jusqu'à l'appareil.

La politique de bagages est différente selon les classes. Pour la Club, deux bagages de 32 kg chacun en soute et un bagage cabine de 15 kg sont autorisés. Avec une livraison plus rapide lors du débarquement. Les passagers de la classe bénéficient également d'un passage prioritaire aux postes de contrôle au départ du Canada (à Montréal, Ottawa, Toronto et Vancouver).

 

2/ Les salons

Air Transat ne possède ni salon en France, ni au Canada, mais offre des réductions sur les lounges partenaires dans différents aéroports canadiens, notamment au départ de Montréal.

 

3/ Le confort à bord

La liaison entre Paris et Montréal était ici assurée en Airbus A330-300, d'une capacité de 345 sièges, dont 12 en Classe Club. Un faible nombre de sièges pour la classe supérieure de la compagnie, qui en fait véritablement son point fort. Deux membres du personnel de bord sont dédiés au service. À la hauteur de sa réputation, le personnel québécois est très chaleureux et à l'écoute du passager. Si l'on regrette la faible inclinaison du siège, qui ne se transforme donc pas en lit, on retient néanmoins son confort très appréciable.

À cela s'ajoute désormais la présence d'un repose-pieds, une nouveauté sur l'appareil qui devrait s'élargir prochainement à tous les avions de la compagnie. Pour le reste, tout le confort est présent : trousse de toilettes (avec bouchons d'oreilles, masque, chaussettes, brosse à dent et dentifrice, produits de soins de beauté) et kit de sommeil (chaussons, couverture et oreiller gonflable). 

 

4/ La gastronomie

Autre point fort de la Classe Club : les repas (uniquement en pré-commande) imaginés par le chef québécois Daniel Vézina. Au choix : poulet de grain du Québec façon chasseur, risotto d'orzo au fromage et tomates, dinde accompagnée de sa sauce aux canneberges et parfum de truffe ou encore lasagne d'épinards, d'artichauts et de ricotta. Le tout accompagné d'une salade, d'un dessert et de vins (canadiens, français ou italiens). Un snack, avec charcuterie et cookie, est également servi deux heures avant l'arrivée. Les passagers de la classe éco peuvent bénéficier du même repas, moyennant un supplément de 20 €.

 

5/ Les divertissements

Côté divertissements, le passager de la Classe Club peut profiter d'un grand écran de 12 pouces, avec une sélection de près de 40 films, avec quelques nouveautés intéressantes au programme. Parmi les longs métrages à l'affiche au mois de janvier, on retrouve ainsi Il était une fois à Hollywood de Quentin Tarantino, Le Roi Lion ou Aladdin. De nombreux épisodes de séries (Grey's Anatomy, Game of Thrones, Modern Family....) et une quarantaine d'albums de musique sont également proposés.

Pour compléter les divertissements, on retiendra une catégorie réservée aux enfants ainsi que quelques jeux pour petits et grands (Solitaire, casse-tête, Sudoku...). Pour les branchements d'appareils électroniques, plusieurs prises USB ainsi qu'une prise de courant — pour laquelle un adapteur canadien est nécessaire — sont prévues sur chaque siège.

 

6/ Les tarifs

Très bon rapport qualité/prix, avec un aller-retour Paris-Montréal proposé à partir de 935 € TTC en Classe Club. Pour les budget plus serrés, le prix d'appel pour la classe éco est de 285 € TTC.

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format