Menu
S'identifier
Transport

On a testé French Blue de Paris-Orly à Punta Cana


Publié le : 20.10.2016 I Dernière Mise à jour : 20.10.2016
{ element.images.0.titre }}
I Crédit photo La liaison Paris-Punta Cana est opérée en A330-200, divisé en trois cabines. ©French Blue

La desserte passera de deux à quatre vols par semaine le mois prochain.

La compagnie low cost long-courrier du groupe Dubreuil a démarré son activité par la desserte de la République dominicaine, quatre fois par semaine dès le mois de novembre. S’ajoutera l’été prochain Paris-La Réunion. Tous les vols French Blue (FBU) sont proposés en code share avec Air Caraïbes (TX) et accessibles sur les GDS.

Enregistrement

Comptoirs 45 à 57 à Orly-Sud. Jusqu’à huit banques dans cette zone saturée du terminal. D’autres sont mutualisables avec Air Caraïbes. Trois postes de dépose de bagages. French Blue encourage l’enregistrement sur Internet. Avec le même nombre de banques, l’enregistrement est beaucoup plus fluide à Punta Cana dans cette aérogare largement ouverte.

La franchise de bagages de soute est d’un bagage de 23 kg en classe Eco Blue (sauf pour le tarif Basic sans bagage) et de deux en Premium Blue. Un deuxième bagage de soute est facturé 100 euros à l’aéroport (ou 75 euros sur Internet). Les bagages de cabine sont également règlementés (55 x 35 x 25 cm et 12 kg). Un accessoire, comme un sac à main, une sacoche d’ordinateur ou un manteau, est autorisé en plus.

Salons

Pas de salon inclus dans la prestation Premium Blue, mais en toutes classes, on peut acheter pour 35 euros un accès Lounge. On y trouve boissons, sandwichs, presse du jour et Internet haut débit. C’est un peu cher, mais pas tellement si l'on additionne ces différentes prestations vendues dans les boutiques de l’aéroport.

En pratique, un voyage quel que soit son tarif peut être personnalisé et French Blue propose tout un catalogue de prestations à choisir avant le vol : coupe-file (15 euros), embarquement prioritaire (10 euros), surclassement à l’aéroport en Premium (200 euros), kit confort très complet (10 euros)…

Embarquement

Au passage du contrôle de police de l’aéroport à Orly, les automates Parafes sont en panne. Classique !

Les nouvelles salles d’embarquement de la jetée Est d’Orly-Sud ressemblent à celles de CDG 2E, des espaces clairs et fonctionnels, déstressants pour les passagers qui le sont. La présélection du siège est possible sur le site Internet French Blue moyennant 10 à 80 euros.

Pas de boisson d’accueil en Premium Blue à l’arrivée à bord.

Confort

L’A330-200 est divisé en trois cabines. En Eco Blue, à l’arrière, les 350 sièges sont disposés 3-3-3, espacés de 81 cm (31 ou 32 pouces). Construits par ZIM, une PME allemande, les sièges présentent quelques innovations, comme de la mousse à mémoire de formes sous les genoux et derrière les lombaires qui améliorent le confort. Les repose-têtes ajustables évitent le recours à des oreillers. La disposition est 2-3-2 en Premium Blue dont les 28 sièges en cuir sont espacés de 36 pouces. Ce sont sensiblement les mêmes sièges que ceux qui équipent les Premium de Lufthansa et de Singapore Airlines.

En Premium, une trousse de confort basique est distribuée, elle donne envie d’acheter celle de la vente à bord.

Pas de chef de cabine mais une "cabin crew leader" chez French Blue. Pas de sureffectif avec neuf personnels de cabine au total, un de plus que la réglementation.

Gastronomie

Après un apéritif, l’hôtesse affectée à la classe Premium sert le même plateau qu’en Eco avec toutefois une entrée améliorée, du fromage, un apéritif et du vin en plus. Comme plat principal, au choix poulet chasseur ou brandade de morue. Les menus changent tous les mois. Une collation est proposée avant l’arrivée.

En classe économique, ce repas gratuit (sauf tarif Basic) est accompagné de boissons payantes (de 2,50 euros pour le vin au verre à 10 euros pour les alcools forts) mais l’eau et les sodas restent gratuits. Réservable à l’avance pour les vols au départ de France, des repas "bistronomiques" sont proposés à 30 euros, boisson comprise, concoctés par Jean-Michel Lorain, le chef deux étoiles au Michelin de la Côte Saint Jacques à Joigny.

En Premium Blue, boissons et snacks sont disponibles en libre service dans le galley pendant le vol.

Petit déjeuner minimaliste à l’arrivée à Paris avec café/thé, croissant et salade de fruits.

Divertissements

Une tablette est prêtée en Premium Blue, contenant 10 quotidiens, 23 magazines, des extraits de 6 livres du mois. Encore en rodage, les programmes de divertissement sur les écrans individuels offrent 32 films dont certains récents, 36 séries, 10 jeux mais seulement 15 albums de musique. D’ici à la fin de l’année, l’offre sera améliorée et surtout personnalisée en fonction de la destination du vol. Les écrans HD sont de belle taille, 25 cm en Eco et 30 cm en Premium.

Chaque siège est équipé d’une prise électrique 110 volts et d’une prise USB qui délivre 1 000 mA, juste assez pour maintenir la charge de la batterie d’un smartphone. Internet à bord est une réalité, certes encore assez lente en attendant la nouvelle génération de satellites. Heureusement, la connexion par wi-fi est facturée au méga-octet consommé, de 7 euros (5 euros en promotion) pour 5 Mo à 29 euros pour 25 Mo.

Tarifs

Le jour de notre voyage, l’aller-retour revenait à 408 euros chez French Blue, 626 euros chez XL Airways et 1 505 euros chez Air France. Hors promotion, les tarifs des trajets simples French Blue Paris-Punta Cana s’affichent à partir de 199 euros (Basic), 249 euros (Smart) et 629 euros (Premium).

Testé par Thierry Vigoureux les 10 et 12 septembre par les vols TX606 et TX 607 Paris-Punta Cana et retour

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format