Menu
S'identifier
Transport

Du carburant durable proposé aux compagnies aériennes


Publié le : 13.06.2022 I Dernière Mise à jour : 13.06.2022
{ element.images.0.titre }}
I Crédit photo

Auteur

  • Chloé HAMON

L’Aéroport de Bordeaux devient désormais le premier aéroport commercial français d’importance à proposer de façon permanente du carburant aérien durable ou SAF (Subtainable Aviation Fuel).

Une initiative novatrice

Pour ce premier jour, trois vols au départ de Bordeaux sont avitaillés à hauteur de 30% en SAF par TotalEnergies et un vol sanitaire par Airlec, compagnie d’aviation d’affaires basée à Bordeaux. Ces vols concrétisent l’ambition commune de décarboner le transport aérien. « Nous sommes fiers de pouvoir proposer ce service aux compagnies aériennes de manière permanente à l’Aéroport de Bordeaux et de contribuer ainsi à la réduction de leur empreinte carbone, » déclare Simon Dreschel, Président du directoire de la SA Aéroport de Bordeaux-Mérignac.

L’avitaillement en biocarburant sur la plateforme bordelaise permet de poursuivre la décarbonation du transport aérien tout en soutenant l’innovation d’une filière française de production et le dynamisme économique de la métropole bordelaise. « Avec cette nouvelle offre de biocarburants, nous participons à l’élaboration d’une filière française située sur notre territoire. En tant que gestionnaire aéroportuaire, nous sommes engagés pour décarboner l’ensemble des activités aéroportuaires mais aussi à soutenir l’objectif de transformer l’ensemble du secteur aérien pour 2050, » assure ce dernier.

Une solution immédiate

Le carburant aérien durable proposé à Bordeaux (plus d’un million de passagers) est produit sur des sites français de TotalEnergies à partir d’huiles de cuisson usagées et mélangé à hauteur de 30% avec du carburant traditionnel (JET-A1) en Gironde. Il permet une réduction allant jusqu’à 90 % des émissions de CO2 sur l’ensemble de son cycle de vie par rapport à son équivalent fossile.

« Les carburants d’aviation durables représentent la solution immédiatement disponible pour une réduction significative des émissions de CO2 du transport aérien. L’Aéroport de Bordeaux est le troisième aéroport sur lequel TotalEnergies propose une offre permanente de carburant d’aviation durable à un taux d’incorporation de 30%, après Le Bourget et Clermont-Ferrand, » indique Joël Navaron, Président de TotalEnergies Aviation.

Ce SAF possède des propriétés techniques similaires à celles du JET-A1 et n'impose aucune modification des avions, des infrastructures logistiques ou des opérations d’avitaillement.

« Malgré le caractère d’utilité publique de notre activité aéro-médicale, Airlec est particulièrement sensible à son impact environnemental. À ce titre, le carburant durable est la seule solution existante à l’instant T. L’avitaillement qui vient d’être effectué sera utilisé pour un rapatriement pédiatrique ce week-end » conclut Paul Tiba, Directeur général de Airlec Air Espace.

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format