Menu
S'identifier
Transport

Améliorer les voyages en Autocar


Publié le : 01.07.2022 I Dernière Mise à jour : 01.07.2022
{ element.images.0.titre }}
I Crédit photo

Auteur

  • Maxime MOINARD

Si le tourisme s’articule autour de l’organisation des voyages et du divertissement, ce secteur est très vaste. Transport, environnement… telles sont les données à prendre en compte. Afin de faciliter les trajets, de nouvelles entreprises s’emparent du problème.

Créée il y a bientôt un an, Fullbus est une entreprise bordelaise spécialisée dans le transport routier de voyageurs. Co-fondée par Léa Lasjaunias et Clémence Camby, cette start-up a pour objectif d’optimiser les trajets des routiers afin d‘en faire profiter des voyageurs dans le besoin.

 

Cette solution est d’ailleurs née d’un constat personnel comme le raconte Clémence : « Mon père avait l’impression de rouler à vide la plupart de ces voyages et il avait envie que les gens puissent profiter de ses trajets pour se déplacer. Une envie de faire d’une pierre, deux coups ».

 

C’est suite à cette prise de conscience que les deux jeunes femmes ont remarqué que le secteur du transport routier avait besoin d’aide. Comme elles l’expliquent, « A la base, le but était de vendre des places vides directement à des voyageurs ». Aujourd’hui, Fullbus est une solution métier qui traite également la maitrise des couts le développement de la branche touristique ou encore la question de l’éco-mobilité. Toute cette idée est ensuite proposée à des compagnies d’autocar.

 

Le secteur du l’autocar est divisé en 3 parties : les trajets scolaires, les lignes régulières (Blablabus, Flixbus…), et les transports occasionnels. Fullbus est porté sur cette dernière catégorie. Si la compagnie n’est pourtant présente qu’en Nouvelle-Aquitaine, la solution proposée par les deux cofondatrices devrait rapidement s’étendre dans la France entière.

 

Coté B2B

 

Comme le détaille Léa, l’aspect B2B prend une énorme place dans le développement de la société : « Notre solution est proposée à des compagnies d’autocar afin de pouvoir aider le maximum de personnes. Le fait de travailler main dans la main directement avec les acteurs du secteur est primordial. On interroge énormément les compagnies et les voyageurs afin d’améliorer Fullbus ».

 

L’aspect collaboratif reste au centre de la solution et c’est aussi afin de ressouder le secteur que Fullbus a été créé. Avec la crise sanitaire, le vieillissement etc… le domaine de l’autocar nécessite une aide. Amortir les dépenses, miser sur la digitalisation, optimiser les trajets. Ces problèmes ont été les fers de lance de la start-up. De plus, si le tourisme prend enfin conscience de l’importance écologique, c’est un facteur qui touche énormément Les deux co-fondatrices.

 

Impact environnemental

 

Après avoir tester la solution pendant plusieurs mois, Clémence et Léa ont pu cerner les zones les moins bien desservies de la Nouvelle Aquitaine. Alors que Fullbus cherche à ne laisser aucun voyageur dans le besoin, sont rôle est également d’accompagner les professionnels et les utilisateurs dans une démarche environnementale. « Cela va des gestes écologiques au respect de déchets. Nous cherchons à montrer que même à leur échelle chaque geste est important » expliquent Léa.

 

La démarche de l’entreprise est simple. Pousser le secteur dans une transition plus responsable. En témoignent les 502 compagnies nationales chartées objectif CO2.

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format