Menu
S'identifier
Aérien

Non, les passagers ne veulent pas payer pour choisir leur siège dans l'avion !


Publié le : 05.12.2018 I Dernière Mise à jour : 05.12.2018
{ element.images.0.titre }}
Kenya Airways propose à son tour la sélection payante du siège. I Crédit photo Adobe Stock

Auteur

  • Didier Forray

Alors que de plus en plus de compagnies aériennes font payer le choix du siège, les passagers font de la résistance… Aux agences de s'engouffrer dans la brèche pour montrer leur valeur ajoutée !

Le choix du siège est le petit frais ancillaire qui monte chez les compagnies aériennes. Dans son rapport 2018, IdeaWorksCompany indique que cette option représentera à elle seule cette année 12% des revenus des compagnies aériennes low-cost ! Et les compagnies régulières sont de plus en plus nombreuses à s'intéresser à ce service aussi facile à mettre en place que rémunérateur, à l'image des offres déployées par Lufthansa, Swiss, British Airways, Air Canada, Singapore Airlines ou Emirates. Chez Air France, le choix du siège est ainsi facturé 10 € par vol en moyen-courrier et 20 € en long-courrier.

Depuis le 26 novembre, Kenya Airways a décidé quant à elle de rendre payant l'accès aux premières rangées de sa classe économique. Ces sièges sont désormais estampillés "Preferred Seats" et représentent 12 sièges sur les Boeing 737-800 et 45 sièges sur les Boeing 787-8. "Les Preferred Seats étant situés à l'avant de l'avion, ils permettent de sortir plus rapidement de l'appareil", explique la compagnie en guise d'unique argument de vente. La nouvelle option coûte de 60 $ pour les vols vers l'Amérique à 10 $ pour les vols domestiques. Mais Kenya Airways n'a rien inventé : cette idée est déjà en place chez plusieurs compagnies, notamment American Airlines ou Delta Airlines, avec ses sièges dits "préférentiels". United Airlines est aussi intéressée…

Seulement 12% de passagers prêts à payer pour leur siège

Pourtant, les clients ne sont visiblement pas emballés par ce "service". Selon un sondage réalisé par le site LocalCircles, seulement 12% des personnes interrogées se disent prêtes à payer pour leur siège alors que l'immense majorité préfère se satisfaire du siège qui leur sera attribué à l'aéroport. Ce résultat montre clairement que, contrairement aux discours des compagnies, le fait de payer pour choisir son siège n'est pas un service demandé par les passagers, mais un supplément subi.

Le ras-le-bol des frais commence même à monter chez les passagers ! En Inde, la low-cost Indigo vient de faire machine arrière sous la pression de la contestation sur les réseaux sociaux, alors qu'elle comptait instaurer le paiement pour le choix de tous les sièges. "Si les passagers n'ont pas de préférence particulière pour les sièges et ne veulent pas payer pour la sélection du siège à l'avance, ils pourront soit choisir un siège gratuit lors de l'enregistrement en ligne ou, bien sûr, attendre qu'on leur assigne un siège lors de l'enregistrement à l'aéroport", assure finalement Indigo. En voulant gagner toujours plus, les compagnies finissent par braquer leurs passagers...

La valeur ajoutée des agences de voyages

Face à la montée des sièges payants, les agents de voyages ont en tout cas une carte à jouer pour montrer qu'ils sont aux côtés du consommateur et qu'ils veillent à leur vendre le voyage au meilleur prix. Sur Internet, les compagnies font effectivement tout pour pousser l'achat du siège, donnant l'impression que cette option est obligatoire… L'agent de voyages doit rétablir la vérité et expliquer que, quoi qu'il arrive, un siège sera automatiquement et gratuitement attribué au moment de l'enregistrement, quelle que soit la classe de réservation.

L'agent de voyages peut aussi insister sur le fonctionnement de l'enregistrement en ligne : il est effectivement possible de choisir son siège gratuitement à l'ouverture de l'enregistrement du vol, soit 24h avant le départ pour la plupart des compagnies, 48h pour Emirates et Singapore Airlines. Inutile de débourser un seul centime ! Des conseils qui permettront au passage de renforcer la relation entre l'agence et son client.

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format