Menu
S'identifier
Tendances

Le conseil lecture de Tour Hebdo : « L'Usage du monde » de Nicolas Bouvier


Publié le : 01.04.2020 I Dernière Mise à jour : 01.04.2020
{ element.images.0.titre }}
Publié en 1963, le récit de voyage revient sur les aventures de Nicolas Bouvier jusqu'en Asie centrale, aux portes de l'Inde. I Crédit photo ©Adobe Stock

Auteur

  • Brice Lahaye

Pendant le confinement, Tour Hebdo vous propose chaque semaine des idées de podcasts et de livres. On commence par le livre L'Usage du monde, de Nicolas Bouvier. Un incontournable.

L'Usage du monde, c'est l'histoire de Nicolas Bouvier lui-même. Accompagné de son ami Thierry Vernet, le jeune écrivain de 24 ans décide de partir de Suisse pour rejoindre l'Asie centrale, aux portes de l'Inde. Avec peu d'argent en poche, ils leur faudra parcourir plusieurs pays (Grèce, Turquie, Iran ou encore Afghanistan) pour atteindre leur objectif. Autant de destinations faites de moments simples du quotidien, de rencontres et, parfois, de petits boulots pour continuer à vivre. Le tout évidemment accompagné, chaque jour, de lettres écrites au fil du voyage, qui se transformeront en livre quelques années plus tard.

L'Usage du Monde, c'est avant tout une véritable invitation au slow travel (« voyager lentement »), où l'objectif est, pour l'auteur, de s'imprégner de la vie sur place, bien loin d'une course frénétique à la découverte de sites touristiques. « Prendre son temps est le meilleur moyen de ne pas en perdre », écrit ainsi Nicolas Bouvier. Le récit témoigne de plus d'un an de voyage, où le temps peut sembler long. Mais qui, finalement, laisse au lecteur le plaisir de profiter lui aussi d'un séjour plus paisible, où la joie se mêle à la mélancolie et l'extraordinaire à l'ordinaire.

Un livre sur soi et sur les autres

L'Usage du monde, c'est aussi le sentiment d'un voyage aujourd'hui devenu impossible, dans des pays où les règles ne sont plus les mêmes, et où la vie semble aujourd'hui plus compliquée qu'avant. Publié en 1963, une dizaine d'années après le voyage de Nicolas Bouvier, le livre dépeint en effet des destinations d'une époque déjà lointaine, où l'Iran n'avait pas encore connu la Révolution islamique et où l'Afghanistan ne subissait pas les violences des talibans.  

L'Usage du monde, c'est enfin et surtout une découverte des autres... et de soi. Un périple qui invite à (re)découvrir sa vie et ses envies. « Un voyage se passe de motifs. Il ne tarde pas à prouver qu'il se suffit à lui-même. On croit qu'on va faire un voyage, mais bientôt c'est le voyage qui vous fait, ou vous défait », commente l'écrivain. De quoi laisser à réfléchir.

L'Usage du Monde, éditions La Découverte, par Nicolas Bouvier
Date de publication originale : 1963
432 pages
11 euros

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format