Menu
S'identifier
Tendances

Le conseil lecture de Tour Hebdo : « L'homme qui voulait être heureux » de Laurent Gounelle


Publié le : 15.04.2020 I Dernière Mise à jour : 17.04.2020
{ element.images.0.titre }}
À la fois roman et livre de psychologie, "L'homme qui voulait être heureux" propose au lecteur un double voyage. I Crédit photo ©Adobe stock

Auteur

  • Brice Lahaye

Pendant le confinement, Tour Hebdo vous propose chaque semaine des idées de livres. Aujourd'hui, focus sur le roman L'homme qui voulait être heureux, de Laurent Gounelle. Pour un voyage à Bali, mais pas seulement...

C'est un roman de développement personnel idéal en cette période de confinement. L'homme qui voulait être heureux, de Laurent Gounelle, ravira les amateurs de voyages et de conseils philosophiques pour améliorer son quotidien. 

L'histoire est celle de Julian, un professeur français parti passer ses vacances à Bali. Avant de terminer son séjour, il décide d'aller consulter, un peu sceptique, un guérisseur du nom de Samtyang, pour découvrir de lui-même celui dont il a beaucoup entendu parler. Une consultation qui se terminera par un diagnostic clair : Julian n'est pas heureux. Et pour soigner ce mal, il faudra qu'il se questionne sur sa vie et suive quelques préceptes philosophiques.

À la fois roman et livre de psychologie, L'homme qui voulait être heureux propose au lecteur un double voyage. Au sens propre, d'abord, avec Bali pour décor de fond. Au sens figuré, ensuite, avec cette idée forte d'un voyage intérieur, fait d'enseignements philosophiques et pratiques à suivre pour une meilleure connaissance de soi.

Se jeter à l'eau

« La vie c'est s'ouvrir aux autres, pas se refermer sur soi. Tout ce qui permet de se connecter aux autres est positif », explique notamment l'auteur. Un conseil d'autant plus utile en voyage qui n'est d'ailleurs pas sans rappeler celui de Johan Idema, dans son ouvrage De l'art d'être un bon touriste, selon lequel échanger avec les autochtones durant son séjour permet « des rencontres marquantes qui enracineront un lieu dans votre esprit ».

L'homme qui voulait être heureux est ce petit livre de chevet idéal à (re)lire lorsque le moral est moins bon qu'à l'accoutumée. On se pose de nombreuses questions, on fait un point sur sa vie et on se surprend même à tenter d'entreprendre et en finir avec son quotidien monotone. « La plupart de nos peurs sont des créations de notre esprit. La seule façon d'en être convaincu, c'est de se jeter à l'eau, d'aller les affronter », dit le livre. Alors pourquoi ne pas enfin réaliser un souhait (un prochain voyage, peut-être) que vous n'osiez plus imaginer ?

« L'homme qui voulait être heureux », aux éditions Pocket, par Laurent Gounelle
Publié en avril 2010
192 pages
6,50 €

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format