Menu
S'identifier
Tendances

La montagne plébiscitée mais des activités en retrait


Publié le : 25.08.2022 I Dernière Mise à jour : 25.08.2022
{ element.images.0.titre }}
I Crédit photo

Auteur

  • rédaction

À l’heure des premiers bilans, la tendance est à la satisfaction avec de nombreux vacanciers ayant fait le choix d’un séjour en Savoie et Haute-Savoie

Le taux prévisionnel des hébergements marchands à date est stable par rapport à 2021 laissant augurer une saison estivale 2022 à minima dans la lignée de la précédente. Si toutefois les indicateurs sont au vert, l’inflation et la canicule ont quelque peu perturbé la consommation des touristes.

L’ensemble des professionnels jugent la saison satisfaisante, avec une fréquentation a minima évaluée en stabilité par rapport à 2021 avec 46 % de taux d’occupation des hébergements marchands, s’agissant des secteurs (lacs/montagnes) et des typologies de stations (stations-village/stations d’altitude).

Dans le détail, juillet affiche un taux d’occupation moyen de 55 % et les projections pour août pointent à 61 % avec une progression de 4 à 5 points pour les deux dernières semaines qui ont trouvé leurs publics, avec pour avantage une meilleure répartition calendaire lissant la fréquentation. Le mois de septembre s’annonce quant à lui en stabilité

Les étrangers ont fait un retour remarqué après deux saisons consécutives empêchées par les restrictions sanitaires liées au COVID. Autre fait majeur relevé, la présence de nouveaux séjournants pour qui la montagne l’été constitue une première. « L’attrait du grand air, le rapprochement avec la nature et les grands espaces, les pratiques outdoor qui trouvent en Savoie Mont Blanc le terrain idéal et une offre accessible aux budgets serrés sont autant de signaux favorables pour la destination » souligne Carole Duverney, responsable du service Observatoire de L’Agence Savoie Mont Blanc.

Si la fréquentation affiche un bilan positif, la baisse du pouvoir d’achat a impacté la consommation des touristes, préférant en telles conditions faire l’impasse sur certaines activités sportives. Une baisse de pratique encore accentuée par la canicule pour certaines d’entre elles, pénalisant les prestataires qui enregistrent une baisse notable des sorties aquatiques et outdoor. « Au-delà des aspects strictement météorologiques, la question du pouvoir d’achat reste central et est scruté à la loupe, entre ceux qui n’ont pas sacrifié leur budget alloué aux vacances, comme certains professionnels nous le rapportent et d’autres qui inversement ont été très attentifs en restreignant leur consommation. » souligne Michaël Ruysschaert, Directeur général de L’Agence Savoie Mont Blanc.

Une préférence pour les hôtels et les campings

Parmi les 3 catégories d’hébergements qui s’affichent en hausse, les hôtels réalisent une très belle saison, en progression de 10 points. Même engouement du côté de l’hôtellerie de plein air en hausse estimée de 7 points. Troisième mais pas moins déméritant sur le podium, le secteur du locatif de particulier à particulier, avançant doucement mais sûrement avec un taux d’occupation moyen performant à + 4 %. Des scores attribués au retour des clientèles étrangères et à la flexibilité des séjours sur ce type d’hébergements

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format