Menu
S'identifier
Tendances

Besoin de motiver votre équipe ? Les 5 leviers du management bienveillant


Publié le : 26.11.2018 I Dernière Mise à jour : 26.11.2018
{ element.images.0.titre }}
Il est essentiel de prendre le temps de verbaliser ou d’écrire sa satisfaction. I Crédit photo Adobe Stock

Auteur

  • Magali Quent

Manager comme un robot est devenu totalement has been. Même dans le cadre d’une situation tendue, le credo aujourd’hui en entreprise, c’est le management bienveillant. Comment le mettre en place ? Voici 5 pistes pour remotiver les troupes.

1/ Donner du sens à l’action

Prendre le temps d’expliquer, c’est la base de la bienveillance. Quand un collaborateur comprend ce qu’un manager attend de lui, alors il peut et veut agir. De passif, il devient acteur ; de désengagé, il veut s’impliquer. Sa peur cède alors le pas à l’action puisqu’elle a du sens.

 

2/ Fixer des objectifs sur mesure

Si le bon stress procure plaisir, énergie et motivation, le mauvais, qui traduit un hiatus important entre le défi à surmonter et les ressources disponibles, tétanise, démotive et affecte la santé mentale et physique. Les objectifs doivent donc être adaptés : juste au-dessus des capacités. Trop hauts, c’est le burn-out annoncé, trop bas, c’est le collaborateur qui s’ennuie et ne pourra être ni motivé ni satisfait.

 

3/ Respecter la vie privée

Planifier des réunions à 8 heures ou à 20 heures, c’est l’exact contraire de la bienveillance. Tout comme bombarder un collaborateur de mails ou de sms pendant sa pause ou ses congés. Chacun a droit à la déconnexion et à la considération de sa vie privée.

 

4/ Laisser de l’autonomie

La bienveillance, c’est aussi laisser un juste niveau de liberté au collaborateur puisqu’il a été engagé pour ses compétences. Le "fliquer" en permanence et le rabrouer à la moindre erreur ne peut que le braquer, le stresser, le démotiver … et faire suspecter une perte de contrôle de votre part.

 

5/ Faire preuve de gratitude

Il ne s’agit pas juste de marmonner un vague "merci" en pensant déjà à autre chose mais de prendre le temps de verbaliser ou d’écrire sa satisfaction. Ou encore de la prouver en impliquant son collaborateur dans un projet majeur. Autant de façons de faire perdurer des émotions positives et motivantes de part et d’autre.

 

Pour aller plus loin : "Le management bienveillant" de Philippe Rodet et Yves Desjaques, Editions Eyrolles.

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format