Menu
S'identifier
Production

Pourquoi Jet tours lance Kos


Publié le : 10.05.2019 I Dernière Mise à jour : 10.05.2019
{ element.images.0.titre }}
Le nouvel atout de Jet tours : Kos, une destination facile d’accès, à 3h30 en vol direct depuis la France I Crédit photo DR

Auteur

  • Céline Baussay

Cet été, Jet tours mise plus que jamais sur la Grèce, espérant en faire cette saison encore sa destination N°1 avec une prévision de 55 000 pax, juste devant l’Espagne (52 000 pax).

La nouvelle carte maîtresse de Jet tours ? Kos, l’île la plus proche de la Turquie, juste en face de Bodrum : « une destination facile d’accès, à 3h30 en vol direct depuis la France », note Sylvie Caccioppoli, chef de marché Grèce. Jet tours a prévu l’affrètement complet d’un vol ASL Airlines au départ de Lille les lundis et un stock de 50 sièges sur un vol Transavia au départ de Paris-Orly les samedis, tout au long de la saison.

Satisfaire ses repeaters


Le T.O. annonce un objectif de 4 000 pax pour Kos, atteint pour moitié début mai. Il place beaucoup d’espoir dans le Club Jet tours Ramira, le 11e en Grèce (sur 56 au total), ouvert en avril dernier à l’Est de l’île : « nous avons plus de 50 % de repeaters sur nos produits clubs. Nous devons donc proposer à nos clients chaque saison de nouveaux clubs et même de nouvelles destinations », justifie Sylvie Caccioppoli. « Nous avons eu l’opportunité de négocier avec notre partenaire, le groupe hôtelier grec Mitsis, ce produit qui répondait aux critères essentiels pour en faire un Club Jet tours. Il a été choisi également pour sa localisation proche de la ville de Kos et pour sa très belle plage ». Situé à 30 minutes de l’aéroport, l’hôtel possède 338 chambres, dont 120 sont réservées à Jet tours. Son point fort : trois piscines dont une entourée d’une poignée de chambres rénovées récemment et réparties dans des maisons basses comme dans un village grec. Autre atout : un mini-club très bien équipé, avec sa propre piscine.

Cibler une nouvelle clientèle

La programmation Jet tours à Kos inclut en complément deux exclusivités Thomas Cook, d’un tout autre genre : ouvert l’an dernier, Casa Cook Kos est le deuxième hôtel d’un concept haut de gamme, lancé en 2016 à Rhodes. Réservé aux plus de 16 ans, idéal pour les couples, ce doux refuge isolé, au bord d’une plage de sable blond du Nord de l’île, s’adresse à une clientèle bohème-chic en quête d’un environnement naturel préservé, d’une atmosphère décontractée, d’un décor intérieur soigné et épuré, d’un service sur mesure. Il compte 100 chambres et trois villas de luxe.
Tout près de là, le Cook’s Club Tigaki, inauguré fin avril entre ville et plage, est le deuxième Cook’s Club après celui qui a ouvert en Crète l’an dernier. Conçu pour les Millenials qui aiment faire la fête, sont sensibles au design et recherchent des tarifs abordables, il dispose de 32 chambres et 32 suites avec quatre couchages, trois bars, un DJ de midi à minuit, un cinéma en plein air et un restaurant de tapas grecques : tous les codes de l’hôtellerie urbaine du type Mama Shelter ou Jo&Joe, mais en bord de mer… Avec Casa Cook comme avec Cook’s Club, Thomas Cook vise clairement une nouvelle clientèle, plus branchée, voire plus jeune, qui n’a pas forcément l’habitude de réserver ses vacances via une agence de voyages ou un tour-opérateur. Bien vu !

 

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format