Menu
S'identifier
Production

MTO/PTO Travel, le réceptif monténégrin qui veut devenir tour-opérateur


Publié le : 07.06.2019 I Dernière Mise à jour : 07.06.2019
{ element.images.0.titre }}
Sébastien Goninet et Laurent Maingot. I Crédit photo DR

Auteur

  • Bruno Courtin

Sébastien Goninet et Laurent Maingot se sont associés en 2009 quand il s’est agi de voler de leurs propres ailes en créant MTO Travel, un réceptif sur le Monténégro, destination en devenir. Dix ans plus tard, les projets fusent avec l’envie de lancer une brochure pour les individuels.

Les deux partenaires ont développé leur expertise du marché des groupes français chez Adora, d’abord vers les Antilles puis vers le Portugal et enfin la Croatie. Après le rachat de Adora par Top of Travel, ils se lancent dans leur propre aventure en misant dès 2008 sur le devenir touristique du Monténégro. Bien leur en a pris, avec leur agence réceptive MTO Travel installée à Budva, ils cultivent le terrain, les partenariats avec un associé local, et développent une valeur ajoutée qui leur ouvrent la porte des TO français tentés par la destination pour leurs propres clients individuels et des organisateurs de groupes.

Dès 2009, MTO Travel ouvre un bureau en France à Rochefort (17) pour être plus proche des clients et pour proposer (avec une licence française) une production BtoB avec les vols en package. Pour asseoir l’activité sur un deuxième pôle, Sébastien Goninet et Laurent Maingot reviennent à leurs amours de jeunesse au Portugal et développent une activité réceptive similaire sur le continent, mais aussi en direction de Madère et du Cap Vert.

Élargir l'offre de production et se développer en individuel

Dix ans plus tard, le trio MTO Travel Monténégro, MTO Travel France et MTO Travel à Leiria au Portugal cumule 20 millions d’euros de chiffre d’affaires (10 de facturation en France, 6 au Portugal et 4 au Monténégro) pour près de 25 000 voyageurs traités en très grande majorité en groupes, mais avec aussi quelques programmes sur mesure en individuels.
Et justement, c’est bien ce début de programmation individuelle pour le compte de tour-opérateurs, gros clients groupes, qui donne des idées au tandem Sébatien Goninet et Laurent Maingot.

Ils ont élaboré une stratégie en plusieurs étapes. La première consiste à renforcer l’équipe avec l’arrivée de Natacha Demoux (ex-Amslav) à la direction des ventes en renfort de Laurent Montmory ; la seconde est d’élargir l’offre de destination par cercles concentriques autour du Monténégro, en direction de l’Albanie, de la Macédoine, et bientôt de la Roumanie et de la Slovénie. D’ores et déjà, du côté Atlantique le Portugal s’est élargi à Madère et au Cap Vert. L’étape ultime, en 2021, est de se présenter au marché français comme un nouveau tour-opérateur avec une production individuelle. Le tout sous une marque qui reste à définir pour ne pas brouiller les images et indisposer les tour-opérateurs qui restent les gros clients du réceptif.

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format