Menu
S'identifier
Production

Comment va Bravo Club, deux ans après son lancement ?


Publié le : 16.05.2019 I Dernière Mise à jour : 16.05.2019
{ element.images.0.titre }}
Pour l'hiver 2019, Bravo Club ose les Maldives ! I Crédit photo Bravo Club / Alpitour France

Auteur

  • Manon Gayet

Alpitour France, le TO qui commercialise les Bravo Club, garde son cap. Et fête sa deuxième année pleine avec trois nouveautés du côté des produits et de la technologie.

« Nous sommes assez fiers de nos résultats surtout en partant de zéro ! » Le directeur général d’Alpitour France, Patrice Caradec, et son équipe avaient de quoi se réjouir en présentant ce matin les résultats de Bravo Club. La marque, fraîchement débarquée d’Italie à l’automne 2017, a fait voyager 20 000 clients entre 2017 et 2018, et devrait attirer 32 000 clients cette année. L’activité groupes s’est aussi bien développée et atteint déjà 20% de l’activité. À la clé, le chiffre d’affaires devrait passer de 22 millions d’euros (2018) à 33 millions d’euros à la fin de l’année.

« Nous sommes en ligne avec nos objectifs, nous devrions atteindre l’équilibre financier en 2020 », commente Patrice Caradec. Et le tour-opérateur va poursuivre son opération séduction auprès des agences de voyages, après avoir été référencé auprès de tous les réseaux de distribution majeurs.

De nouveaux clubs et des combinés

Pour convaincre les agences et les clients, Alpitour France peut compter sur ses nouveautés de l’année. D’abord, le porte-feuille s’enrichit de quatre clubs cet été en moyen-courrier (Andalousie, Baléares, Croatie, Sicile) et de quatre supplémentaires en Asie (à Khao Lak, en Thaïlande, et à Ho Tram, au Viêtnam) ainsi que dans l’Océan indien (Maldives et Salalah, sultanat d’Oman).

Aux séjours tout inclus dans les clubs se combineront, pour les clients qui le souhaitent, des possibilités de circuits (en amont) : visites de Hanoï, de la baie d’Halong et d’Ho Chi Minh avant un séjour au club d’Ho Tram ou bien un combiné La Réunion en autotour et un séjour balnéaire tout compris à Nosy Be (Madagascar) feront partie des options.

Alpitour se met au package dynamique

Enfin, Bravo Club compte accélérer son développement grâce à la mise en place du package dynamique entre juin et décembre prochains. Au total, ce sont 16 aéroports de départ qui seront programmés (dont Bruxelles et Genève), cinq durées de séjour (5, 7, 10, 12 et 14 jours) ainsi que des départs tous les jours de la semaine.

Et le patron d’Alpitour France de conclure : « Pour 2020, nous tablons sur un objectif de 45 000 clients avec 20 clubs, dont 16 ouverts toute l’année. Et pour nos futures destinations, nous regardons encore vers l’Asie pour trouver des destinations hors des sentiers battus. »

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format