Menu
S'identifier
Distribution

C’est le grand jour pour Thomas Cook France


Publié le : 22.10.2019 I Dernière Mise à jour : 22.10.2019
{ element.images.0.titre }}
Les candidats intéressés par les deux actifs de la société, le tour-opérateur Jet tours et le réseau d’agences de voyages intégrées, ont jusqu’à ce soir 19h pour se faire connaître. I Crédit photo Adobe Stock

Auteur

  • Céline Perronnet

Les candidats à la reprise de la filiale française ont jusqu’à ce soir 19h pour déposer leur dossier auprès du tribunal de commerce de Nanterre. Qui fera une offre ?

Fin du suspense dans quelques heures. La liste des prétendants à la reprise de tout ou partie de Thomas Cook France, en redressement judiciaire depuis le 1er octobre, sera dévoilée ce soir ou demain. Les candidats intéressés par les deux actifs de la société, le tour-opérateur Jet tours et le réseau d’agences de voyages intégrées, ont jusqu’à ce soir 19h pour se faire connaître.

La direction assurait dans un communiqué publié dimanche soir que « Thomas Cook France suscite l’intérêt de plusieurs repreneurs dont certains s’étaient déjà manifestés avant la mise en redressement. Les négociations sont en cours ».

Plusieurs noms de repreneurs semblent en effet tenir la corde à commencer par Marietton Développement (appuyé par le fonds Certarès) et Salaün Holidays, qui s’associeraient à Sainte Claire, selon Les Echos, pour former une offre conjointe. Salaün et Sainte Claire s’étaient déjà réunis sur le dossier de reprise de Boiloris en mars 2017.

NG Travel et Club Med ne feront pas d’offre

Univairmer ou encore Prêt à Partir se verraient certainement bien aussi mettre la main sur plusieurs dizaines de points de vente pour développer leur maillage territorial.

En revanche, NG Travel a annoncé hier renoncer à faire une offre de reprise sur le TO Jet tours. Club Med, qui a pourtant Fosun comme actionnaire commun avec Thomas Cook, n’ira pas non plus.

A compter de ce soir, le juge aura ensuite 15 jours pour statuer sur les dossiers, en concertation avec les instances représentatives du personnel. Le verdict sera rendu par le tribunal de commerce de Nanterre le 5 novembre.

Pour rappel, Thomas Cook France, c’est un volume d’affaires brut consolidé de 750M€ (380M€ pour les activités distribution et 370M€ pour le tour operating), un réseau de 174 agences de voyages réparties sur tout le territoire français, et 780 collaborateurs.

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format