Menu
S'identifier
Economie

2020 considérée comme la pire année de l'histoire du tourisme 


Publié le : 01.02.2021 I Dernière Mise à jour : 01.02.2021
{ element.images.0.titre }}
Les chiffres enregistrés par le secteur en 2020 sont édifiants.  I Crédit photo ©Adobe Stock

Auteur

  • Brice Lahaye

Les arrivées internationales ont chuté de 74 % en 2020, soit un milliard en moins par rapport à l'année précédente, selon un nouveau baromètre de l'Organisation mondiale du tourisme. 

Le constat est sans appel. Le tourisme mondial a enregistré en 2020 les plus mauvais résultats de son histoire, avec une chute de 74% des arrivées internationales par rapport à l'année précédente, selon le dernier numéro du Baromètre OMT du tourisme mondial, publié il y a quelques jours. 

« En 2020, à l’échelle mondiale, les destinations ont reçu 1 milliard d’arrivées internationales en moins par rapport à l’année précédente, par suite d’un effondrement sans précédent de la demande et de l’instauration généralisée de restrictions sur les voyages. En guise de comparaison, la crise économique mondiale de 2009 s’était traduite par une baisse de 4 % », indique l'OMT. 

L’Asie-Pacifique est la première région à avoir subi l'impact de la crise sanitaire, avec une chute de ses arrivées de - 84 % en 2020, soit 300 millions de touristes en moins par rapport à 2019. Mais en chiffres absolus, c'est l'Europe qui aura perdu le plus de voyageurs, avec plus de 500 millions de touristes internationaux en moins en 2020 (-70%). 

Un retour à la normale en 2023 ? 

Une mise à l'arrêt du voyage qui représente une perte de recettes d’exportation estimée à 1300 milliards de dollars, et qui menace 100 à 120 millions d’emplois directs dans le tourisme, selon l'organisation internationale. 

Les années à venir, elles, ne semblent guère plus encourageantes. « La plupart des experts ne pronostiquent pas avant 2023 de retour aux niveaux d’avant la pandémie. De fait, 43 % des personnes interrogées citent 2023, mais elles sont 41 % à ne compter sur un retour aux niveaux de 2019 qu’en 2024 ou après », ajoute l'OMT. Ainsi, il faudrait au moins entre deux ans et demi à quatre ans au tourisme international pour retrouver ses niveaux de 2019. 

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format