Menu
S'identifier
Destination

Les recommandations du Seto pour vendre des voyages à forfait vers l’île Maurice


Publié le : 09.12.2021 I Dernière Mise à jour : 09.12.2021
{ element.images.0.titre }}
I Crédit photo

Suite du 7 décembre 2021, l’île Maurice ne fait plus partie des destinations rouge « écarlate » et l’interdiction des voyages vers l’Île Maurice est désormais levée. En conséquence, le Seto recommande à ses membres les dispositions suivantes :

Pour les voyages à forfait depuis la Métropole

• Pour les clients ayant un schéma vaccinal complet, la reprise des départs dans le respect des règles sanitaires s’appliquant à chaque destination.

• Pour les clients n’ayant pas un schéma vaccinal complet, les motifs impérieux subsistent et le Seto recommande à ses adhérents d’étudier avec les clients des solutions de report au cas par cas prenant également en compte les frais imposés par les prestataires.

Tous les voyageurs revenant de destinations hors de l’Espace Européen et donc de l’île Maurice, devront :

  • présenter avant le déplacement le résultat négatif d’un test PCR ou antigénique4 de moins de 48h
  • être munis d’une déclaration sur l’honneur attestant qu’ils acceptent qu'un test ou un examen de dépistage virologique puisse être réalisé à l’arrivée.

Par ailleurs, le Syndicat des Entreprises du Tour Operating rappelle également à ses membres que pour les pays classés « rouge écarlate » (actuellement l'Afrique du Sud, le Botswana, l'Eswatini, le Lesotho, le Malawi, le Mozambique, la Namibie, la Zambie et le Zimbabwe), les motifs impérieux s’appliquent et donc les voyages pour motifs touristiques sont interdits. Tous les départs jusqu’au mercredi 15 décembre 2021 inclus sont suspendus.

Les retours de ces pays à destination de la France ne sont possibles qu’à la condition que les voyageurs en provenance de ces pays « rouge écarlate », indépendamment du statut vaccinal,

  • présentent à l’embarquement, le résultat négatif d’un test PCR de moins de 48 heures ou d’un test antigénique 4 réalisé moins de 24 heures avant le vol
  • soient munis d’une déclaration sur l’honneur attestant qu’ils acceptent qu'un test ou un examen de dépistage virologique puisse être réalisé à l’arrivée
  • fassent l’objet d’un test obligatoire à l’arrivée
  • se soumettent à une quarantaine obligatoire de 10 jours, contrôlée par les forces de sécurité.
Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format