Menu
S'identifier
Billet d'humeur

Le clash / le crush du mercredi : Le plafond est bas pour Level !


Publié le : 27.06.2018 I Dernière Mise à jour : 27.06.2018
{ element.images.0.titre }}
Que celui qui réussira à visiter la Belle Province pour 198 € l’A/R lève le doigt ! I Crédit photo Adobe Stock

Auteur

  • Thierry Beaurepère

Mercredi, c’est permis ! Thierry Beaurepère est de retour pour vous faire part de son humeur du moment. Cette semaine, il sort la calculatrice et règle ses comptes avec Level.

Avec un nom pareil, on aurait pu imaginer qu’elle viserait l’excellence. Mais la nouvelle compagnie Level qui décollera d’Orly le 2 juillet a décidé de voler en rase-motte. Pour affaiblir notre "bien-aimée" Air France, la perfide British Airways n’a pas trouvé mieux que de nous envoyer sa nouvelle filiale low cost.

Perfide car le prix d’appel (à partir de 99 € l’aller simple) pour rejoindre l’Amérique du nord  et les Antilles, et repris en cœur par la presse sans discernement, est bien difficile - pour ne pas dire impossible - à dénicher. Comme pour tous les transporteurs à bas prix, il est vrai : de Norwegian à la nouvelle Primera Air. Je ne vous apprends rien mais il est parfois bon de le rappeler… et de s’agacer !

Ce matin, le meilleur tarif sur Level pour rejoindre Montréal avant la fin de l’année était ainsi de 149,98 € l’aller simple. Quant au retour une semaine plus tard (parce qu’il faut bien rentrer !), il s’affichait à 130,47 €. Soit tout de même 42% d’écart avec le prix d’appel. Les "embobineurs" du marketing  nous expliqueront qu’il s’agit de yield management intelligent… Que celui qui réussira à visiter la Belle Province pour 198 € l’A/R lève le doigt !

Perfide car, à bord, il faudra passer à la caisse ; et beaucoup ! "Chacun paie uniquement pour les services qu’il désire", répondent encore en cœur les "marketeux" qui maîtrisent les éléments de langage aussi bien que les ministres à la sortie d’un conseil du mercredi. Quelle générosité ! Il est vrai qu’à Montréal, la météo est si clémente que la valise n’est pas indispensable…

Faut-il s’engouffrer dans cette voie du "moins disant" ?

A 39 € le bagage en soute, mieux vaudra garder sa doudoune à bord. Ok, ça prend un peu de place, d’autant que le "pitch" entre deux fauteuils s’annonce étroit et que le nord-américain est parfois costaud ! Mais ce sera l’occasion d’économiser sur le prix de la couverture… 

Côté (mal)bouffe, on conseillera de faire l’impasse. Le repas est à 35 €, le prix d’un bon dîner en province ! A ce tarif là, on espère au moins qu’il ne s’agit pas d’une "jelly" anglaise rose bonbon ou verte fluo… Enfin, le choix du siège est facturé 13 € au minimum. Le couloir est plus cher, à 15 € ; le prix à payer pour rejoindre les toilettes sans enjamber son voisin !

Il y a bien longtemps, lorsque j’ai pris pour la première fois l’avion - un vol Paris/Boston avec la regrettée TWA et ses délicieuses hôtesses américaines proches de la retraite -, les écouteurs comme le repas étaient payants. Trente ans plus tard (j’arrondis un peu !), c’est donc retour à la case départ.

Alors que les smartphones répondent à la commande vocale et que les films se regardent en 3D, les avions deviennent chaque jour plus inconfortables (tout du moins en classe éco) et les services se font moins  attentionnés. Un peu comme si un hôtel vous faisait payer le lit en supplément, comme si la télé était en noir et blanc, et la couleur optionnelle. Ainsi va le progrès dans le transport aérien…

Faut-il s’engouffrer dans cette voie du "moins disant" ou faire la différence en privilégiant l’excellence ? Aux Assises de l’aérien qui se déroulent actuellement à Paris, on n’en finit plus de discuter… De son côté, Air France a tranché : elle a créé Joon ! Pas certain toutefois que les hôtesses et stewards en baskets blanches – même des Stan Smith -  suffisent à faire la différence…           

 

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format