Menu
S'identifier
Distribution

La norme NDC est "une avancée" selon Amadeus


Publié le : 06.12.2017 I Dernière Mise à jour : 06.12.2017
{ element.images.0.titre }}
Georges Rudas, président d'Amadeus France, a expliqué ce matin travailler sur la future plate-forme Amadeus Travel. I Crédit photo M.G.

Le GDS leader sur le marché français assure travailler conjointement avec les compagnies aériennes sur ce nouvel outil de distribution.

"La norme New Distribution Capability (NDC) de Iata est une avancée pour l’industrie du voyage. A moyen et à long terme, les contenus des compagnies aériennes seront davantage personnalisés et valorisés", martèle Georges Rudas. Après le congrès Manor et celui des Entreprises du Voyage, organisés le mois dernier, le patron d’Amadeus France a souhaité "clarifier la vision" du GDS au sujet de la norme NDC.

"Nous investissons beaucoup et travaillons avec Iata sur ce sujet car nous avons déjà une expérience d’agrégateur de flux et de gestion de données au format XML", assure Georges Rudas. Pour Amadeus France, la norme NDC sera "industrialisable à partir de 2018", c’est-à-dire progressivement généralisable aux compagnies aériennes disposant d'une stratégie NDC.

Créée par Iata en 2012, la norme NDC est un nouveau protocole, codé en langage informatique XML. Elle permet aux compagnies aériennes de diffuser plus efficacement leur contenu, notamment auprès des agences. Et, in fine, de pouvoir contourner les GDS.

Une future plate-forme Amadeus Travel

Une crainte renforcée par les propos tenus par Jean-Marc Janaillac, patron d’Air France-KLM, à l’occasion du congrès des Entreprises du Voyage le 23 novembre dernier : "Aujourd’hui, nous n’avons pas d’autre choix que de nous adapter au marché. Cela passe par l’utilisation de la norme NDC et, par conséquent, la dénonciation des contrats avec les GDS. (...) En termes de coûts, de richesse de contenus et de facilité d’utilisation, les GDS ne sont pas à la pointe de ce qu’on peut offrir."

Pourtant, Georges Rudas l’affirme : "Nous ne voyons pas de lien entre le développement de la norme NDC et la surcharge GDS appliquée par certaines compagnies. Beaucoup renouvellent leur engagement avec Amadeus", avec ou sans surcharge. Et de conclure : "Nous travaillons sur la future plate-forme Amadeus Travel qui rassemblera tout le contenu issu du canal NDC, des GDS, des interfaces des compagnies aériennes et d’autres fournisseurs pour le distribuer à travers tous les canaux."

Manon Gayet

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format