Menu
S'identifier
Production

Pourquoi Boomerang Voyages mise sur les clubs long-courriers


Publié le : 06.09.2018 I Dernière Mise à jour : 06.09.2018
{ element.images.0.titre }}
L'équipe de Boomerang Voyages, à Marrakech. I Crédit photo MP

Auteur

  • Pascale Filliâtre

Sur fond de croissance fulgurante, le TO du groupe NG Travel aligne 32 clubs pour la saison hiver 2018-2019, dont 27 implantés dans des destinations lointaines. Voici sa stratégie et ses nouveautés en 3 points.

1/ Les clubs tirent la croissance

Sur le segment clubs, Boomerang fait la course en tête. Le TO disposera cet hiver de l’offre la plus importante du marché avec 32 adresses, dont 13 nouveautés. 20 Kappa Club et 12 Club Coralia composent le portefeuille, plus que jamais orienté long-courrier. "Nous continuons à faire le forcing sur le segment clubs. Nous avions 20 clubs l’hiver dernier", rappelle Philippe Sangouard, directeur général de Boomerang Voyages.  "Nous sommes même deux ans en avance sur notre plan de marche, numéro un sur les Caraïbes avec 14 adresses, sur l’Asie du Sud Est avec 7 clubs et l’Océan indien avec 6", précise Olivier Kervella, cofondateur de NG Travel.

L’objectif est d’atteindre 90 000 clients en clubs sur l’année 2018 (47 000 en Kappa, 43 000 en Coralia), soit une croissance spectaculaire de 30% du nombre de clients depuis le mois de janvier, bien supérieure aux objectifs initiaux.

"Nous sommes passés en un an de 27 à 41 clubs", indique Olivier Kervella, avec de très bonnes notations sur Tripadvisor (4,3/5 pour Kappa, 3,9/5 pour Coralia). "Des résultats qui témoignent de la satisfaction des clients face au niveau de qualité des prestations proposées. Et ce, en 5 ans d’existence pour Kappa et 2 ans pour Coralia".

Au global, Boomerang annonce, à date, un exercice à +31% bénéficiant notamment du redémarrage de l’Afrique du Nord et de nouveaux référencements (Tourcom en 2016, Havas Voyages début 2017 et Thomas Cook en octobre 2017).

 

2/ Une agilité technologique

Sur 32 clubs cet hiver, 27 sont implantés dans des destinations lointaines, 15 au total dont des inédites sur le marché tels le Vietnam (où s’installe  le Kappa Club Sol Beach Phu Quoc 5* dans le sud du pays) et le Sri Lanka. Sont programmés aussi la République dominicaine, le Mexique, Zanzibar, la Thaïlande, Haïti, Cuba, Maurice, les Seychelles et même, très exotique, l’île de Curaçao.  "L’agilité technologique" explique cette accélération sur les axes long-courriers.

"Notre outil AirFox, qui pioche dans l’inventaire aérien et favorise flexibilité et bons tarifs, est encore plus performant en long-courrier", détaille Olivier Kervella. "Il faut dire qu’en long-courrier, le poids de l’aérien représente 60 à 70 % du prix du package vs 30 % en court-courrier".

L’occasion de mettre également en avant la réactivité de Boomerang. "Entre le moment où nous repérons un établissement et la décision de le programmer, il peut s’écouler à peine un mois avec une mise en marché ensuite immédiatement optimisée". 

 

3/ Un positionnement adapté

Le concept Kappa Club, "Le club autrement" mais surtout "Un club de voyages avant d’être un club de vacances" se prête par ailleurs très bien aux séjours lointains. 

"Nous sommes sur un positionnement découverte bien adapté au long-courrier", explique le patron de Boomerang citant un sondage réalisé pour la marque par l’Institut Toluna : 83% des clients qui partent en clubs souhaitent davantage d’excursions afin de mieux découvrir leur lieu de vacances et s’immerger pleinement dans la culture locale.

Kappa multiplie donc les expériences avec des nouveautés cet hiver. Après les repas chez l’habitant (proposés dans 16 clubs), la marque a lancé en 2018 les Nuits insolites (dans la jungle à Krabi en Thaïlande, dans un jardin tropical à Zanzibar…). Bali (dans un éco-cottage dans les rizières) et Oman (sous tente aux portes du désert) complètent l’offre. 

"Dorénavant, 4 à 6 sorties culturelles sont proposées par séjour à nos clients contre un choix de  2 à 4 précédemment", précise Philippe Sangouard. Ainsi à Marrakech, balade pédestre dans la Palmeraie, apéritif "Sunset", préparation du pain berbère, découverte des plantes aromatiques, visite du quartier de Gueliz, sortie guidée dans Marrakech by night sont possibles depuis le Kappa Club Iberostar Palmeraie.

"Les propositions ne sont pas uniformisées selon les destinations. Cela fait partie de notre concept : on veut créer du relief", insiste Olivier Kervella.

En parallèle, Kappa renforce sa programmation circuits, complémentaire. La gamme Découverte - circuits avec l’ADN Kappa - (départ garanti à partir de 2, 16 participants maximum, guide francophone, expériences locales, possibilité d’extension) s’étoffe notamment en Thaïlande, en Birmanie et au Laos, Vietnam, Cambodge.

"Nos clubs Kappa sont de bons points de départ pour les circuits Kappa Découverte que nous voulons continuer à développer", indique Olivier Kervella. Au global, depuis le début de l’année, Boomerang a fait voyager 15 000 clients en circuits (contre un objectif de 13 000).

Coralia, qui fait du bon rapport qualité-prix son fer de lance, n’est pas en reste cet hiver en long-courrier. La marque s’installe ainsi à Haïti au Club Coralia Décameron 4 *, à Cuba au Club Coralia Ocean Varadero 5* et au Club Coralia Marina Varadero Cuba 5* ainsi qu’à Maurice au Club Coralia Jalsa Maurice 3 * sup.

 

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format