Menu
S'identifier
Production

Ce qu’il faut retenir de la nouvelle brochure d’Ôvoyages en 2 minutes


Publié le : 29.01.2019 I Dernière Mise à jour : 29.01.2019
{ element.images.0.titre }}
L'équipe d'Ôvoyages réunie hier à l'hôtel Molitor (Paris 16e). I Crédit photo M.G.

Auteur

  • Manon Gayet

Le voyagiste a présenté hier ses nouveautés et objectifs pour l’année 2019. Avec un fort développement à la clé du concept Ôclub.

1/ La principale nouveauté : 16 Ôclubs supplémentaires

Le voyagiste a planché sur le développement de ses clubs durant l’hiver pour enrichir sa production : "Nos clubs doivent être des locomotives pour nos destinations", estime Raouf Benslimane, le président d’Ôvoyages. En 2019, le TO ajoute six destinations à son porte-feuille mais 16 Ôclubs, dont sept Premium et deux "Adults only". "On veut opérer une vraie montée en gamme", affirme le patron du voyagiste. Parmi les nouvelles adresses estampillées Ôclub, des établissements 4 à 5 étoiles, pieds dans l'eau, situés en Turquie, aux Baléares (grâce à un partenariat avec la chaîne Barcelo), en Bulgarie, en Crète, à Dubaï et aux Bahamas.

Sur cette dernière destination, Ôvoyages se positionne même comme "une alternative au Club Med" en formule "Adults only". Certaines adresses sont aussi confirmées pour cette saison, après une période de test l’an dernier comme le Ôclub installé sur la côte  kenyane, le Sunny Bay Resort à Losinj (Croatie) et la République dominicaine. Au total, la production 2019 compte 33 Ôclubs. "Nous ne dépasserons pas les 40 clubs", promet Raouf Benslimane, qui disait encore il y a quelques mois vouloir se cantonner à 25 clubs maximum.

 

2/ Des projets pour l’automne

Si le patron d’Ôvoyages prend des précautions sur le nombre d’Ôclubs, c’est parce que d’autres projets sont sur le point d'aboutir. Au Maroc, Ôvoyages compte installer un club premium dans la Palmeraie à Marrakech, mais aussi au Vietnam et en Thaïlande. Ces produits seront annoncés dans les semaines à venir pour des ouvertures à l’automne 2019. Le voyagiste finalise aussi un projet au nord de l’île Maurice, un Ôclub 5 étoiles "Adults only" qu’il compte commercialiser "toute l’année".

 

3/ Des engagements sur la partie aérienne

Ôvoyages revendique aussi ses engagements avec plus de 300 000 sièges en stock, quatre appareils dédiés notamment sur les bases de Paris, Lyon et Nantes. "Nous prenons des risques et serons très agressifs sur les vacances scolaires", insiste Samia Benslimane, directrice générale d’Ôvoyages. Durant les congés du printemps en avril, les Canaries, l’Espagne et la Grèce bénéficieront d’un programme de vols affrétés particulièrement généreux.

Le TO ne délaisse pas pour autant le package dynamique, qui monte en puissance notamment à travers son outil maison, Dynamic +. "C’est un moyen formidable de flexibilité mais on ne peut pas faire que ça au regard de l’environnement aérien. Beaucoup de low cost ferment leurs bases du jour au lendemain. Pour maîtriser notre stock aérien, nous devons continuer à nous engager", soutient Samia Benslimane.

 

----

Ôvoyages en 3 chiffres

— Le TO a réalisé un chiffre d’affaires de 190 M€ en 2018 et table sur une croissance "de 10 à 15% cette année". "La rentabilité est notre priorité", martèle le président.

— Les Ôclubs ont accueilli 105 000 pax l’an dernier (sur un total de 312 000 clients).

— L’un des piliers de la croissance sera l’activité groupes : "Notre objectif est d’atteindre les 20% contre un pourcentage entre 5 et 10% aujourd’hui", explique Raouf Benslimane.

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format