Menu
S'identifier
Hébergement

Beachcomber : 148 M€ de projets hôteliers


Publié le : 03.02.2009 I Dernière Mise à jour : 03.02.2009
{ element.images.0.titre }}
I Crédit photo Le Royal Palm de Marrakech devrait ouvrir en septembre 2010. ©BCH

Entre février 2010 et 2012, trois projets vont voir le jour.

Le groupe hôtelier mauricien a trois projets sur le feu, et pas un n'est revu à la baisse malgré la conjoncture économique délicate. 148 M€ vont être investis, un montant particulièrement important, sachant qu'en dix ans, le groupe avait investi 185 M€.

Le Royal Palm de Marrakech est en bonne voie. Au sein d'un complexe qui regroupera un golf 18 trous et 251 villas destinées à être vendues à des particuliers, l'hôtel devrait ouvrir ses 150 chambres en septembre 2010. "Il aura la "touche" Royal Palm, explique Rémi Sabarros, directeur en France de Beachcomber Hotels. Le personnel d'encadrement sera mauricien. C'est Xavier Jolivet, actuel directeur adjoint du Royal Palm à Maurice, qui prendra la direction de l'hôtel." Le seul projet hôtelier est estimé à 40 millions d'euros.

A Maurice, la reconstruction du Trou aux Biches est en cours. L'hôtel a été entièrement rasé et rouvrira en février 2010 en 5* avec une capacité doublée : 400 clés, dont 27 villas. "70 millions d'euros ont été investis pour le Trou aux Biches, a déclaré Rémi Sabarros. C'est notre investissement le plus important à ce jour."

Autre projet mauricien, le Domaine des Salines. Beachcomber Hotels a acquis en décembre un terrain de 160 hectares (lire), au sud de Tamarin, pour 38 millions d'euros. 220 villas de luxe seront commercialisées en IRS. Un golf 18 trous et un hôtel 5* de 150 chambres devraient ouvrir en 2012. L'ensemble formera Le Domaine de l'Harmonie.

Seul le projet du groupe à Praslin (Seychelles) est reporté, et devrait reprendre en 2012.

Après avoir investi 23 millions d'euros en 2007 (8 M€ pour la rénovation du Shandrani, 10 M€ pour la rénovation du Mauricia, et 5 M€ au Royal Palm), et 7,5 millions d'euros en 2008 pour la montée en gamme du Sainte-Anne, Beachcomber Hotels bat cette année son record d'investissement, auquel sont consacrés 23% des profits du groupe.

Avec un résultat net proche de 48 millions d'euros sur son exercice 2007-2008 (clos le 30 septembre), sur un chiffre d'affaires de 181 millions d'euros, le groupe a "les reins assez solides pour faire face à la crise", d'après Rémi Sabarros.

Caroline Revol

Lire aussi :
Beachcomber se lance dans l'IRS (2 décembre 2008)

Consulter les fiches pays de Maurice, des Seychelles, du Maroc.

Voir le site Internet du Domaine Royal Palm de Marrakech.

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format