Menu
S'identifier
Economie

Le fondateur du groupe de tourisme HNA s'est tué accidentellement


Publié le : 04.07.2018 I Dernière Mise à jour : 04.07.2018
{ element.images.0.titre }}
HNA est entré au capital de plusieurs compagnies aériennes étrangères : Aigle Azur, Virgin Australia, TAP ou encore Azul. Le groupe détient également 10% du capital de Pierre & Vacances. I Crédit photo HNA Group

Auteur

  • Céline Perronnet (Avec AFP)

Wang Jian est mort hier après une chute accidentelle dans le Luberon, laissant derrière lui un important conglomérat présent dans le tourisme, la logistique et le transport aérien.

Le fondateur de HNA a perdu la vie dans le village de Bonnieux (Vaucluse), dans le Luberon, ont précisé les gendarmes français: "Il avait grimpé sur un parapet en hauteur pour se faire prendre en photo, et il est tombé", ont-ils expliqué, ajoutant que les pompiers n'ont pas pu le ranimer.

D'après une source proche du dossier, ce grand patron chinois avait voulu voir le panorama en montant sur un muret. Pour y parvenir, il a pris de l'élan et a été emporté dans sa course, faisant une chute de 10 mètres. La brigade locale de gendarmerie a été chargée de l'enquête, qui s'oriente vers un accident.

"Nous pleurons la perte d'un dirigeant exceptionnellement doué et d'un modèle, dont la vision et les valeurs continueront à servir de guide pour tous ceux qui ont eu la chance de le connaître", a indiqué HNA dans un communiqué, ajoutant que M. Wang était en voyage d'affaires en France.

La fortune de ce grand patron très discret est estimée à 1,7 milliard de dollars par le magazine américain Forbes. Il s'était spécialisé dès ses études dans l'aviation civile, à l'Université de Chine. Dans le début des années 90, il a participé à la fondation de la compagnie aérienne Hainan Airlines.
  
Un "rhinocéros gris"
  
Aujourd'hui, le groupe HNA, qui s'est développé dans la logistique et le tourisme notamment, est perçu comme un "rhinocéros gris", selon les termes de la presse chinoise, c'est-à-dire l'une de ces entreprises dans le collimateur du régime pour leur endettement inquiétant.

De fait, HNA a multiplié les investissements à l'étranger, en devenant notamment en mai 2017 le premier actionnaire de la banque allemande Deutsche Bank, avec 9,9%, devant la famille de l'Emirat du Qatar.
De même, en octobre 2016, le conglomérat avait annoncé l'acquisition d'un quart du capital des hôtels Hilton, pour 6,25 milliards de dollars.

HNA a dépensé au moins 50 milliards de dollars ces deux dernières années dans des investissements et prises de participations, non sans de vives controverses sur l'opacité de ses complexes structures d'actionnariat.

HNA est ainsi entré au capital de plusieurs compagnies aériennes étrangères : Aigle Azur (48%), Virgin Australia (19%), TAP (2,5%) ou encore Azul (23,7%). Le groupe détient également 10% du capital de Pierre & Vacances dans le but de développer des resorts en Chine s'inspirant du modèle de Center Parcs.

Mise en vente de ses parts dans Hilton et NH Hotel Group

Fin 2017, HNA a annoncé que son endettement total s'élevait à environ 638 milliards de yuans (81,5 milliards d'euros), en hausse de 36% par rapport à la  fin 2016.
A la demande du gouvernement chinois, HNA s'efforce de réaliser des  cessions et de se désengager de coûteux actifs immobiliers pour renflouer sa trésorerie.

Pour éponger l'ardoise, HNA a annoncé la vente de ses parts dans Hilton et conclu un accord avec Minor International pour céder ses parts dans NH Hotel Group.

HNA a également commencé à se séparer d'une partie de son patrimoine immobilier.

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format