Menu
S'identifier
Destination

Comment les îles Féroé vont conquérir le cœur des voyageurs français


Publié le : 29.05.2019 I Dernière Mise à jour : 29.05.2019
{ element.images.0.titre }}
La compagnie Atlantic Airways reliera Paris-CDG et Vagar, aux Îles Féroé, en direct à partir du 1er juillet prochain. I Crédit photo Adobe Stock

Auteur

  • Manon Gayet

Situées entre l’Islande et la Norvège, les îles Féroé comptent sur le développement du tourisme pour booster leur économie. L’ouverture d’une ligne directe entre Paris et Vagar devrait y contribuer.

Les équipes de l’office du tourisme des îles Féroé et d’Atlantic Airways étaient très fières d’être à Paris, hier soir. La compagnie aérienne célèbrait en effet l’ouverture de sa ligne directe entre Paris-CDG et Vagar, la troisième île du pays (et la seule pourvue d’un aéroport international), le 1er juillet prochain.

Avec cette nouvelle liaison, les îles Féroé ne seront plus qu’à 2h30 de vol de la capitale française. Durant la saison estivale, trois vols par semaine relieront les deux villes (les lundis, mercredis et vendredis) — un chiffre qui descendra à deux durant l’hiver, d’octobre à mars, les lundis et vendredis. « Nous avons bon espoir d’aller jusqu’à cinq vols hebdomadaires en 2020 ! », s’enthousiasme Johanna a Bergi, la PDG d’Atlantic Airways.

Une nature préservée et davantage de capacités hôtelières

Pour assurer la commercialisation (et le succès !) de ces vols, Atlantic Airways a trouvé un partenaire de choix auprès d’Air France. Les vols entre Paris et Vagar seront ainsi opérés en code share avec la compagnie tricolore. Voilà qui devrait rassurer les clients et faciliter la vie des agents de voyages tricolores.

Autre argument de taille : les îles Féroé, qui promettent des paysages à couper le souffle toute l'année et une culture préservée, verront en 2020 leur capacité hôtelière doubler avec de nombreux projets 3 et 4 étoiles. Toujours en privilégiant la qualité plutôt que la quantité, car le pays a bien compris les conséquences désastreuses que peut avoir un tourisme mal maîtrisé. De quoi convaincre les touristes français à venir plus nombreux explorer ce territoire sauvage et insolite. L’Hexagone est actuellement le dixième marché du pays. Pourquoi pas entrer dans le top 3 en 2020 ?

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format