Menu
S'identifier
Destination

Comment la Nouvelle-Calédonie repart à la conquête du marché français


Publié le : 11.06.2019 I Dernière Mise à jour : 11.06.2019
{ element.images.0.titre }}
La Nouvelle-Calédonie veut profiter d’être une destination loin du tourisme de masse pour mettre davantage en avant ses atouts naturels. I Crédit photo NCTPS

Auteur

  • Céline Perronnet

Le territoire français connaît une baisse de la fréquentation de son premier marché. De nombreuses actions sont mises en place pour redynamiser la destination.

C’est dans le cadre d’un roadshow entre France et Italie que Julie Laronde, directrice adjointe de Nouvelle-Calédonie Tourisme Point Sud (NCTPS), a fait le déplacement depuis Nouméa pour convaincre le premier marché de ce territoire français du Pacifique Sud de continuer à venir.

La Nouvelle-Calédonie connaît en effet depuis quelques années un « essoufflement du marché français ». Depuis cinq ans, le nombre de visiteurs a baissé de - 4,7% pour atteindre 37 326 touristes français en 2018 sur une fréquentation globale de 120 343 touristes, en légère baisse de -0,3%.

Les marchés de proximité comme l’Australie, la Nouvelle-Zélande et même le Japon font, à l’inverse, preuve de dynamisme avec une croissance globale de 11,7% depuis cinq ans.

« Le recul des marchés français et européens nous a conduit à développer une nouvelle stratégie depuis le début de l’année basée sur le développement touristique durable », précise Julie Laronde. La Nouvelle-Calédonie veut profiter d’être une destination loin du tourisme de masse pour mettre davantage en avant ses atouts naturels. « Nous avons une biodiversité incroyable, le plus grand lagon du monde inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco et une grande diversité des paysages dans nos 5 régions », rappelle-t-elle.

La représentation confiée à Interface Tourism

Trois cibles ont été identifiées : les grands voyageurs en quête d’une destination insolite, les marchés de niche (voyages de noces, golf ...) et les affinitaires encouragés, par la création de nouvelles expériences, à revenir en Nouvelle-Calédonie.

Pour mieux faire connaître ses atouts sur le marché français, NCTPS a notamment confié, depuis le 1er janvier 2019, sa représentation à Interface Tourism avec une équipe dédiée à la destination. « Le processus d’externalisation des représentations a commencé en 2014 en Australie puis s’est poursuivi en Nouvelle-Zélande, au Japon et en Chine », indique Julie Laronde. « Le budget dédié aux marchés européens a été augementé de 11% cette année pour intensifier les actions », ajoute-t-elle.

Création d’une plateforme d’e-learning pour les agences

Cet effort budgétaire va notamment servir à financer un nouveau concept de campagne de communication qui vise à renforcer la stratégie de marque « Nouvelle-Calédonie Pacifique au cœur » et son nouveau slogan « Notre cœur fait battre le vôtre », tous deux déclinés dans un nouveau spot vidéo et sur un site web fraîchement créé.

Parmi les autres actions de promotion : la venue sur place de plusieurs influenceurs, le lancement de la la seconde édition de la web-série « Caledoniam dream » et d'une plateforme d’e-learning pour les agences de voyages. « Le but est d’éduquer à la destination de façon ludique », souligne Julie Laronde.

De nouveaux projets de développement vont également voir le jour : à Lifou, un établissement Hilton de 50 clés ouvrira en 2021, la compagnie nationale Aircalin va poursuivre le renouvellement de sa flotte avec l’arrivée de 4 nouveaux avions, dont deux dès juillet, et la création d’une classe Premium Economy, et enfin une gare maritime va prochainement être construite pour accueillir les navires de croisières.

Objectif en vue : 200 000 touristes en 2025 !

 

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format