Menu
S'identifier
Destination

Attention, la ville de Rome va bannir les mauvais touristes !


Publié le : 13.06.2019 I Dernière Mise à jour : 13.06.2019
{ element.images.0.titre }}
Un touriste pris en train de se baigner dans la fontaine de Trevi pourra être exclu du centre historique pour 48 heures ! I Crédit photo Wikipedia

Auteur

  • Didier Forray

Si vos clients préparent un prochain séjour à Rome, informez-les de l'entrée en vigueur d'une nouvelle loi contre les incivilités. Les contrevenants peuvent être bannis pour 48 heures !

Avec près de 14 millions de touristes chaque année, dont 10 millions de visiteurs étrangers, Rome en voit parfois de toutes les couleurs… Excédé par certains comportements, le conseil municipal de la capitale italienne vient d'adopter une série de règles afin de mettre fin à ce qu'il considère comme des incivilités.

Ainsi, il est désormais interdit de pique-niquer ou tout simplement de manger un sandwich, une pizza ou une glace au pied des monuments, à commencer par les escaliers de la place d'Espagne. Les touristes pris en train d'accrocher un cadenas d'amour sur un pont ou tout autre monument seront également verbalisés. Même chose pour les hommes qui se promènent torse nu dans les rues, les touristes qui trimbalent poussettes ou valises à roulettes dans des escaliers classés "monuments historiques" et ceux qui collent leur bouche aux robinets des fontaines pour boire.

L'arrêté vise aussi les touristes qui se jettent dans les fontaines de la ville, en particulier l'emblématique fontaine de Trevi, rejouant le bain d'Anita Ekberg dans La Dolce Vita, le célèbre film de Federico Fellini. Et la sanction peut aller plus loin qu'une simple amende. Selon la gravité des faits, le contrevenant pourra écoper d'une exclusion de 48 heures du centre historique !

Des règles de bonne conduite déjà édictées en 1946

La mairie de Rome a également dans le collimateur les chanteurs qui se produisent dans les transports en commun et les centurions de pacotille postés devant le Colisée ou à l'entrée du Forum romain, attendant de faire un selfie avec les touristes contre quelques pièces. Autre mesure pour faire changer les habitudes romaines : les habitants ont désormais l'interdiction de pendre leur linge sur une corde allant d'une fenêtre à l'autre dans les rues… A noter aussi que la vente de billets coupe-file devant les entrées des lieux et musées devient illégal.

Reste à savoir maintenant comment la police romaine va pouvoir appliquer la nouvelle réglementation, face à l'incessant flot de touristes. Des règles de bonne conduite avaient d'ailleurs été déjà édictées en 1946 mais sans réel impact depuis… La maire de Rome Virginia Raggi a annoncé son intention d'écrire aux représentations diplomatiques présentes dans la capitale italienne afin qu'ils sensibilisent leurs citoyens à la nouvelle loi. La bataille est loin d'être gagnée pour la mairie !

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format