Menu
S'identifier
Croisière

Comment Oceania Cruises veut conquérir le marché français


Publié le : 29.11.2018 I Dernière Mise à jour : 29.11.2018
{ element.images.0.titre }}
Les navires, intimes et luxueux, peuvent accueillir 684 ou 1 250 passagers. I Crédit photo Oceania Cruises

Auteur

  • Céline Perronnet

  La compagnie de croisière américaine, qui fête ses 15 ans, sort sa première brochure en français. Un e-learning pour les agences est également mis en place.

Vous ne la connaissez peut-être pas encore mais elle devrait assez rapidement faire parler d’elle. Oceania Cruises part à la conquête du marché français, convaincue de son potentiel sachant qu’un millier de passagers français ont réservé une croisière Oceania Cruises cette année. Pour y parvenir, la compagnie mise notamment sur les agences de voyages (pas de réservation en ligne possible).

Elle lance donc sa première brochure en français et mettra, dès la semaine prochaine, à la disposition des agents de voyages un e-learning composé de sept modules pour se familiariser avec son offre.

Des visites de navires vont également être organisées pour les agences et les partenaires. A bord, les menus et les journaux sont déjà disponibles en français. Lors des escales, les groupes peuvent bénéficier d’une visite guidée en français.

En France, la compagnie travaille déjà avec un Océan de Croisières, Croisières d'Exception et Aviareps, notamment.

Une offre atypique

Positionnée sur les croisières haut de gamme à travers une gastronomie raffinée (le directeur culinaire est français) et une flotte de six navires de taille intermédiaire (la capacité d’accueil est de 684 à 1 250 passagers), Oceania Cruises veut davantage faire connaître ses atouts et ses offres qui la différencient de la concurrence. A l’image du placement libre à table, d’une offre de restauration sans supplément dans l’ensemble des restaurants, d’un choix de forfaits incluant le wifi et les repas auxquels peuvent être ajoutés les excursions, les boissons alcoolisées ou encore le crédit à bord.

La taille de ses navires lui permet également d’accoster dans des ports inaccessibles aux grands paquebots, tels que Portofino, Volos, Zadar ou encore Monte-Carlo. Les temps d’escale sont également plus longs que lors des croisières traditionnelles et une nuit à quai est presque systématiquement incluse.

D’une durée de 7 à 180 nuits (dans le cadre d’un tour du monde) et accostant dans 450 ports, les croisières Oceania Cruises ne sont toutefois pas à la portée de tous avec un panier moyen de l'ordre de 2 500 euros par personne.

A noter qu'aucun départ de France n’est prévu en 2019 ni aucun objectif chiffré annoncé en termes de passagers.

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format