Menu
S'identifier

France : la fréquentation estivale a reculé de 2,5%

Réceptifs | publié le : 24.11.2016 | Dernière Mise à jour : 24.11.2016

Image

Crédit photo C.M.

Auteur

  • Catherine Mautalent

Selon l'Insee, la fréquentation estivale a affiché un recul de 2,5% en France. La Côte d'Azur et la région parisienne ont particulièrement souffert, en raison des attentats.

Le mauvais été passé par les professionnels du tourisme se confirme, selon les données publiées par l'Insee, hier mercredi 23 novembre, qui fait état d'une fréquentation estivale en recul de 2,5% en France. L'institut met en avant le poids des attentats sur ce bilan particulièrement mauvais pour la Côte d'Azur et la région parisienne. Les hébergements collectifs touristiques en France ont enregistré un total de 262 millions de nuitées entre mai et septembre, en baisse de 2,5% par rapport à la saison 2015, qui faisait suite à une hausse de 3% à l'été 2014. La clientèle française a mieux résisté que la clientèle étrangère, avec -1% de baisse de la fréquentation contre -5,5%. C'est surtout dans les zones urbaines que le recul a été le plus fort (-5%) désertées par la clientèle étrangère (-10,8%).

La saison a été particulièrement mauvaise pour le littoral (-3,6%). En cause : un début de saison plombé par la météo et des ponts moins nombreux qu'en 2015 (-5,9% sur le littoral breton, -3,5% sur le littoral méditerranéen, -2,9% du côté de l'Atlantique). Le repli des nuitées a été particulièrement fort en Provence-Alpes-Côte d'Azur (-8,6%), "la baisse est très marquée en juillet, et plus encore en août et septembre, dans les hôtels du littoral, en partie en raison de l'impact de l'attentat de Nice le 14 juillet", souligne l'Insee. 

La baisse de fréquentation a été de -6,7% dans les Pays de la Loire, de -4,2% en Normandie... Mais, c'est la région Ile-de-France qui a le plus souffert avec -12,4%, désertée par sa clientèle étrangère (-16,1%), tandis que la région Provence Alpes Côte d'Azur a affiché -6% en nombre de nuitées.

L'été a cependant été positif pour les zones rurales (+2,7%) et les massifs montagneux (+0,6%), les Alpes ayant notamment profité du retour de la clientèle étrangère, tandis que la croissance dans les Pyrénées et les autres massifs a été portée par la seule clientèle française. Dans le sud-ouest, les nuitées ont été en hausse de 1,5% en Nouvelle-Aquitaine, +2,5% en Auvergne-Rhône-Alpes et +0,1% dans le Grand Est. Les Hauts-de-France et la Corse ont aussi séduit les touristes, notamment étrangers, avec des nuitées en hausse respectivement de 1,8% et 2,4%.

Tags

Tourisme de groupe fréquentation visteurs Nice France hôtellerie

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format