Menu
S'identifier

Les professionnels du tourisme réunis dans une Confédération

Distributeurs | publié le : 21.04.2017 | Dernière Mise à jour : 21.04.2017

Image

Roland Héguy

Crédit photo

À quelques jours du premier tour de l’élection présidentielle, 7 organisations professionnelles du tourisme s’unissent pour communiquer d’une seule voix auprès du futur Gouvernement et faire reconnaître de manière permanente la dimension économique de ce secteur d'activité.  

Convaincus de l’importance de leur secteur pour l’avenir de l’économie française, les Entreprises du Voyage (EDV), le Syndicat des Entreprises de Tour-Operating (SETO), le Syndicat National des Résidences de Tourisme (SNRT), l’Union des Métiers et des Industries de l’Hôtellerie (UMIH), le Comité des Armateurs Fluviaux (CAF), et le Groupement National des Chaînes (GNC) planchent ensemble sur la réforme de la restructuration des branches professionnelles prévue pour 2019. Tous ensemble, ils forment la Confédération des Professionnels du Tourisme, dotée d'une présidence tournante qui sera animée pour un premier mandat par Roland Héguy, président de l'Umih.

L’objectif commun de ces organisations est de défendre et promouvoir le Tourisme comme un secteur économique à part entière. Un secteur qui emploie aujourd’hui plus de 2 millions de personnes et engrange 160 milliards d’euros de chiffres d’affaires, soit 7,4% du PIB. L’ambition affichée par ces professionnels est de faire du tourisme une affaire d’Etat afin de gagner un point de PIB d’ici 5 ans.

Pour mémoire, cette Confédération a déjà existé par le passé, née à la suite du contrôle des changes imposé en 1983 par Jacques Delors, alors ministre des Finances. Les professionnels du voyage, mis en danger par l’instauration d’un carnet de changes pour pouvoir sortir du pays, ont manifesté sur l’avenue de l’Opéra (photo) et créé cette organisation, présidée à l’époque par Philippe Bamberger. Elle a servi pendant quelques années de caisse de résonnance des préoccupations du secteur mais elle n’aura pas résisté à l’individualisme de chaque organisation professionnelle défendant sa chapelle.

On peut souhaiter un meilleur destin à cette renaissance.

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format