Menu
S'identifier

Le "CDD d'usage", une avancée sociale majeure

Distributeurs | publié le : 13.05.2016 | Dernière Mise à jour : 13.05.2016

Image

Crédit photo C.M.

Auteur

  • Catherine Mautalent

Un accord collectif national a été signé par les partenaires sociaux permettant le recours au Contrat à Durée Déterminée d’Usage (CDDU) dans la branche des agences de voyages et de tourisme.

Un accord collectif national a été signé par les partenaires sociaux permettant le recours au Contrat à Durée Déterminée d’Usage (CDDU) dans la branche des agences de voyages et de tourisme. Cet accord concerne les salariés recrutés ponctuellement pour des missions de guidage et d’accompagnement. Enlisée depuis dix ans, la négociation avait été réamorcée en 2015 et cet accord majoritaire a été signé le 29 avril dernier entre Les Entreprises du Voyage et trois organisations syndicales représentatives des salariés la CFDT, la CFTC et la CGT-FO. "

Les partenaires sociaux ont rappelé que si le contrat à durée indéterminée (CDI) doit primer, la nature temporaire des missions des guides et accompagnateurs ne permettait généralement pas aux entreprises de recruter en CDI", précise le communiqué des Entreprises du Voyage. 



Jusqu’à présent, il n’existait pas de cadre légal adapté. Dès lors, l’existence d’un risque juridique dans l’emploi des guides et accompagnateurs constituait un frein à l’embauche. 

La sécurisation des contrats successifs grâce au recours au CDD d’usage "était donc un enjeu majeur pour les entreprises de la branche", poursuit le communiqué. 

Pour Charles de Vivie, président de la Commission Paritaire des Affaires Sociales au sein des Entreprises du Voyage : "Le chemin a été long, mais l’enjeu était d’importance et cette négociation débouche sur un accord équilibré". 

Celui-ci permet enfin aux entreprises du secteur de disposer d’un contrat de travail adapté aux besoins de la clientèle touristique. "Pour les salariés concernés, des contreparties significatives permettront de préserver leur intérêt et de développer leur employabilité", ajoute le communiqué. 



Cet accord fera l’objet d’une demande d’extension et entrera en application dès qu’il aura été étendu. 

Pour Jean-Pierre Mas, président des Entreprises du Voyage : "Cet accord illustre la qualité du dialogue social qui existe au niveau de la branche. Il ne détruira pas des emplois mais, au contraire, favorisera le recrutement en supprimant le risque de requalification des contrats à durée déterminée et des contrats à durée indéterminée".


Tags

Tourisme de groupe travail emploi contrats CDD CDI salariés syndicats

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format