Menu
S'identifier
Transport

Vueling : la désorganisation des plannings provoquent de nombreuses annulations de vols


Publié le : 04.07.2016
{ element.images.0.titre }}
I Crédit photo Les services téléphoniques de Vueling sont submergés et difficilement joignables à cause des nombreuses annulations de vols ©DR

La désorganisation de la low cost du groupe IAG fait suite à une série de perturbations opérationnelles.

L’aéroport de Barcelone a connu un week-end épouvantable avec la désorganisation de la low cost Vueling dont la métropole espagnole est le hub, avec Rome. Une vingtaine de vols ont été annulés samedi et une quinzaine dimanche. Les annulations touchent Paris, Londres, Rome, Alger, Oran et Malte. Comme un certain nombre de passagers de Vueling voyagent via Barcelone ou via Rome, l’impact est multiplié.

Dans un communiqué sur le site internet de la compagnie, David García Blancas, directeur commercial de la compagnie s’excuse et promet que tous les passagers seront reroutés et, si nécessaire, nourris et logés. Il indique qu’un service téléphonique a été ouvert (+34 931 22 08 51) pour les clients.

Mais ceux-ci peuvent y entendre le message suivant "toutes les lignes de votre correspondant sont occupées…". A Paris comme à Barcelone, les services communication que nous avons contactés n’ont pas d’information.

Manque de moyens humains et techniques

Vueling se trouve manifestement face à une situation de crise qu’elle n’avait pas envisagée. Elle ne dispose pas des moyens techniques et humains pour y faire face et rassurer les passagers. Les grèves du contrôle aérien se suivent en France, mais aussi en Italie et en Belgique, désorganisant les plannings. 52 vols européens ont été annulés lors de la dernière grève française.

Mais des mouvements ont lieu aussi au sol chez les sociétés d’assistance en France comme Swissport, ce qui provoque des retards se traduisant souvent par des annulations en fin de journée dues au cumul des décalages.

Deux incidents ont, par ailleurs, été causés par l’absorption d’oiseaux par les réacteurs au décollage ces jours derniers. Les avions partent alors en révision et c’est à chaque fois une dizaine de vols à reprogrammer.

Enfin, selon le syndicat de navigants de cabine Stavla, la compagnie a prévu un programme estival trop dense et fragile. Les dysfonctionnements ont commencé dès les grèves des raffineries françaises, obligeant les avions à emporter le carburant pour les vols allers et retours, au détriment des bagages restés au sol.

T.V.

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format