Menu
S'identifier
Transport

Nouvelle liste noire européenne : les gagnantes et les perdantes


Publié le : 17.05.2017 I Dernière Mise à jour : 17.05.2017
{ element.images.0.titre }}
I Crédit photo Au total, 181 compagnies aériennes font l’objet d’une interdiction d’exploitation dans l’Union européenne. ©DR

La Commission européenne vient de publier une nouvelle black-list qui ne touche pas les transporteurs internationaux.

Deux fois par an, la Commission européenne met à jour la liste des transporteurs aériens faisant l’objet d’une interdiction ou de restrictions d’exploitation dans l’Union européenne pour non-respect des normes internationales de sécurité.

Dans cette nouvelle édition, toutes les compagnies aériennes certifiées au Bénin et au Mozambique ont été supprimées de la liste. Ce blanchiment intègre les nouveaux progrès réalisés par ces pays en matière de sécurité aérienne. Quand la Commission interdit tous les transporteurs d’un pays, c’est généralement l’administration de l’aviation civile du pays qui est considérée comme défaillante.

La réintégration du Bénin et du Mozambique, "c’est également un signal pour les 16 pays qui figurent encore sur la liste", indique Violetta Bulc, la commissaire européenne responsable des Transports.

En revanche, les compagnies Med-View (Nigeria), Mustique Airways (Saint-Vincent-et-les-Grenadines), Aviation Company Urga (Ukraine) et Air Zimbabwe (Zimbabwe) ont été ajoutées à la liste car des lacunes en matière de sécurité ont été décelées par l’Agence européenne de la sécurité aérienne (EASA).

On constate que ces compagnies ne desservent pas les aéroports européens et ne sont pas susceptibles de le faire. Toutefois, le respect de cette liste est important pour les professionnels du tourisme qui ne peuvent proposer des voyages en bout de ligne sur ces transporteurs défaillants, au risque d’engager leur responsabilité pénale.

La liste est publiée sur le site de la Commission européenne 

Au total, 181 compagnies aériennes font l’objet d’une interdiction d’exploitation dans l’Union européenne, celles des pays suivants : Afghanistan, Angola (à l’exception de TAAG Angola), République du Congo, République démocratique du Congo, Djibouti, Guinée équatoriale, Érythrée, Gabon (à l’exception de Afrijet et Nouvelle Air Affaires SN2AG), Indonésie (à l’exception de Garuda Indonesia, Airfast Indonesia, Ekspres Transportasi Antarbenua, Indonesia Air Asia, Citilink, Lion Air et Batik Air), République kirghize, Liberia, Libye, Népal, Sao Tomé-et-Principe, Sierra Leone, Soudan. S’y ajoutent sept compagnies : Iran Aseman Airlines (Iran), Iraqi Airways (Iraq), Blue Wing Airlines (Suriname), Med-View Airlines (Nigeria), Mustique Airways (Saint-Vincent-et-les-Grenadines), Aviation Company Urga (Ukraine) et Air Zimbabwe (Zimbabwe).

La liste détaillée des compagnies frappées d’interdiction ou de restriction d’exploitation dans l’UE est publiée sur le site de la Commission européenne : http://ec.europa.eu/transport/modes/air/safety/air-ban_en

Thierry Vigoureux

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format