Menu
S'identifier
Transport

Les Etats-Unis et le Royaume-Uni interdisent les appareils électroniques en cabine sur certains vols


Publié le : 22.03.2017 I Dernière Mise à jour : 22.03.2017
{ element.images.0.titre }}
I Crédit photo Plusieurs compagnies aériennes ont annoncé la mise en place prochaine de la nouvelle interdiction, dont Emirates. ©Pixabay

Les passagers de plusieurs compagnies aériennes de pays à majorité musulmane ne pourront plus garder leur ordinateur ou leur tablette avec eux en cabine.

Après la polémique autour des décrets anti-immigration signés par Donald Trump, l'administration américaine durcit les règles pour les passagers en provenance de Turquie et de certains pays d'Afrique et du Moyen-Orient.

Depuis hier matin, les compagnies aériennes qui relient directement 8 pays musulmans aux Etats-Unis ont reçu pour consigne d'interdire à leurs passagers d'emporter avec eux en cabine tout appareil électronique d'une taille plus grande qu'un téléphone. Les ordinateurs portables, tablettes, liseuses, lecteurs DVD, consoles de jeux et appareils photos doivent désormais être placés dans le bagage enregistré en soute.

Un responsable de l'administration américaine, cité par les médias américains, invoque la lutte contre le terrorisme et la présence de menaces pour la sécurité des Etats-Unis, les appareils pouvant être potentiellement utilisés pour dissimuler des bombes.  

Cette décision concerne 9 compagnies aériennes : Egyptair, Emirates, Etihad Airways, Kuwait Airways, Qatar Airways, Royal Air Maroc, Royal Jordanian, Saudi Arabian et Turkish Airlines. L'AFP précise que cette interdiction devrait toucher 50 vols quotidiens au départ des 10 aéroports concernés. L'administration américaine a donné 4 jours à ces compagnies pour se conformer aux nouvelles dispositions.

Le Liban et la Tunisie dans le viseur du Royaume-Uni

Et le Royaume-Uni vient d'emboîter le pas aux Etats-Unis en adoptant une décision similaire. Le principe est le même mais la liste des pays concernés est légèrement différente puisque le gouvernement britannique vise l'Arabie Saoudite, l'Egypte, la Jordanie, la Turquie mais aussi le Liban et la Tunisie.

Du côté des compagnies aériennes, Royal Jordanian a été la première à réagir en annonçant dès hier sur Twitter la mise en place des nouvelles restrictions à compter du 24 mars. Royal Air Maroc a également publié sur son site un avis annonçant l'adoption de l'interdiction à partir du 25 mars.

Un représentant d'Emirates a quant à lui confié au journal britannique The Independent que la compagnie aérienne était prête à appliquer toute nouvelle mesure. Ce qui n'empêche pas Emirates de tourner en dérision cette injonction en diffusant une vidéo sur Twitter qui invite les passagers à profiter des distractions à bord plutôt que d'emporter leurs appareils électroniques. Un pied de nez repris par Turkish Airlines qui a elle aussi lancé une vidéo humoristique sur Twitter en mettant en avant "2 milliards de minutes de divertissements en vol".

Didier Forray

 

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format