Menu
S'identifier
Transport

Irma perturbe les vols vers les Antilles


Publié le : 05.09.2017
{ element.images.0.titre }}
I Crédit photo Dans ce contexte climatique exceptionnel, les compagnies autorisent la modification gratuite des billets des passagers. ©Adobe Stock

Le cyclone devrait atteindre les petites Antilles dans la nuit de mardi à mercredi ce qui entraîne l'annulation de nombreux vols.

Le cyclone Irma a atteint hier le niveau 4 (sur une échelle de 5) avec des vents soufflant entre 210 et 250 km/h, ce qui le classe dans la même catégorie que Harvey, qui a ravagé Houston. Cet après-midi, il est même passé en catégorie 5 et il poursuivait sa route vers l'arc antillais, ce qui devrait l'amener "au plus près des îles du Nord de l'arc à partir de mardi soir". L'ouragan, qui se déplace à 20 km/h, est "extrêmement dangereux", insiste Météo-France, "à l'image des ouragans Luis (1995 à St-Martin) ou Hugo (1989 en Guadeloupe)" qui avaient causé d'importants dégâts et des milliers de sinistrés.

Les conséquences sur le trafic aérien ont été immédiates. Mardi, l'un des deux quotidiens d’Air Caraïbes Orly-Pointe à Pitre a été annulé, reporté à mercredi. L’autre vol, TX540, a décollé plus tôt à 8h45 au lieu de 10h45 pour une arrivée en Guadeloupe à 10h00 (heure locale). Après deux heures d’escale, l’avion doit repartir vers Roissy-CDG (arrivée à 4h30) et non pas vers Orly fermé la nuit.

De son côté, Air France a pu faire décoller son quotidien AF792 à 12h05 (et celui vers Fort-de-France à 13h30) qui arrivent donc aux Antilles dans les délais pour en repartir avant l’arrivée de la tempête. Corsair, qui ne dessert pas la Guadeloupe ce mardi, a décidé de reporter à demain son Orly-Fort-de-France d’aujourd’hui.

L'aéroport de Juliana fermé jusqu'au 8 septembre

Ce matin, le vent soufflait dans l’axe des pistes à 25 nœuds (46 km/h), des conditions entrant dans le cadre de l’exploitation normale d’un gros porteur. Toutefois, les vols décollent de Paris avec du carburant supplémentaire, en cas de déroutement prévu vers Cayenne. Comme chaque mardi, pas de vol Air France CDG-Saint-Martin. Demain, la desserte est annulée car l’aéroport de Juliana est fermé depuis ce jour à 14h00 jusqu’au 8 septembre.

En revanche, Grand Case, en zone française, reste ouvert, ce qui a permis à Air Caraïbes de mettre en place des vols supplémentaires ce mardi : TX 3302, départ de Pointe-à-Pitre à 9h15 et arrivée à Saint-Martin Grand Case à 10h10 ; TX 3303, départ de Saint-Martin Grand Case à 10h30 et arrivée à Pointe-à-Pitre à 11h25.

Tous les autres vols régionaux, toutes compagnies confondues, à destination et en provenance de Saint-Martin-Juliana et Saint-Barth sont annulés à partir du mardi 12h00, jusqu’à nouvel ordre. Air France a annulé le vol AF601 en provenance de Cayenne et l’AF600 vers Fort-de-France et Cayenne. L’AF606 de mercredi depuis Cayenne et Fort-de-France est lui aussi annulé.

Dans ce contexte climatique exceptionnel, les compagnies autorisent la modification gratuite des billets des passagers.

Après le passage mardi et mercredi d'Irma à proximité des Antilles, Cuba, Haïti et la Floride sont ensuite menacées.

Thierry Vigoureux

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format