Menu
S'identifier
Transport

Grève des pilotes à Lufthansa : encore 840 vols annulés vendredi


Publié le : 24.11.2016 I Dernière Mise à jour : 24.11.2016
{ element.images.0.titre }}
Les négociations sont au point mort entre la direction et le syndicat de pilotes de Lufthansa. ©DR I Crédit photo

Au troisième jour de la grève des pilotes de la compagnie allemande, direction et syndicat restent campés sur leur position.

Après l'annulation de 876 vols mercredi, ce sont encore 912 vols, dont 82 vols long-courriers de Lufthansa qui ne volent pas jeudi au départ ou à l'arrivée de l'Allemagne.

Vendredi, Lufthansa va annuler, sur les quelque 3 000 vols programmés, 830 vols en Allemagne et en Europe, portant à 2 618 au total les annulations depuis le début du mouvement.

Au total, sur mercredi et jeudi, ce sont déjà 215.000 passagers qui ont été affectés, auxquels viendront s'ajouter encore 100 000 passagers vendredi. Il s'agit du quatorzième mouvement de grève des pilotes de Lufthansa depuis le printemps 2014.

Des négociations salariales bloquées

Mettant en avant l'absence d'augmentations salariales depuis plus de cinq ans, alors même que l'entreprise faisait des bénéfices, le syndicat Cockpit réclame rétroactivement une revalorisation moyenne de 3,66% par an, bien loin des 2,5% sur six ans proposés par la direction pour environ 5 400 pilotes des compagnies Lufthansa, Lufthansa Cargo et Germanwings.

"Nous payons nos pilotes nettement mieux que la concurrence. Nous sommes responsables de plus de 120 000 employés en tout et voulons que Lufthansa ait un avenir", a répondu Harry Hohmeister, du directoire de Lufthansa, jugeant "impossible" la revendication d'augmentation salariale de Cockpit. Selon la direction, un copilote en début de carrière gagne 6 550 euros bruts par mois, un capitaine en fin de carrière plus de 22 000 euros.

Le groupe a échoué à faire bloquer la grève devant le tribunal, comme elle avait réussi à le faire il y a un an, et voudrait que Cockpit accepte une médiation. Une demande pour l'heure rejetée par le syndicat, pour qui la direction ne fait "pas d'offre à même d'être négociée".

Avec AFP

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format