Menu
S'identifier
Transport

Grève des contrôleurs aériens : des retards à prévoir demain


Publié le : 27.06.2016 I Dernière Mise à jour : 27.06.2016
{ element.images.0.titre }}
I Crédit photo La DGAC ne demande pas de réduction du programme de vols des compagnies aériennes malgré la grève des contrôleurs aériens, mais des retards sont à prévoir. ©DR

La douzième grève des aiguilleurs du ciel français en trois mois ne devrait pas provoquer d’annulation.

Comme jeudi la semaine dernière, la Direction générale de l’aviation civile (DGAC) ne demande pas aux compagnies aériennes de réduire leurs programmes en fonction de la grève des contrôleurs aériens du syndicat Unsa-CGT.

Ce syndicat n’est pas majoritaire dans les tours et les centres de contrôle. Seuls des retards sont probables.

Toutefois EasyJet avait annulé 60 vols le 23 juin dont 24 au départ de France. De son côté, Ryanair avait procédé à 56 annulations.

Les aiguilleurs du ciel français contrôlent en effet près de 40% de l’espace ouest-européen, ce qui impacte les transits nord-sud, ceux de la Grande-Bretagne et des pays scandinaves vers l’Espagne et le Maghreb.

Le modèle opérationnel des low cost, avec des temps d’escale inférieurs à trente minutes, s’accommode très mal du moindre retard, qui conduit alors en fin de journée à annuler au moins un vol.

T.V.

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format