Menu
S'identifier
Transport

French Blue veut mettre le cap sur la Polynésie française


Publié le : 25.10.2017 I Dernière Mise à jour : 25.10.2017
{ element.images.0.titre }}
I Crédit photo La décision concernant l'ouverture de la ligne Paris Orly-Tahiti sera prise avant la fin de l'année. ©DR

La low-cost du Groupe Dubreuil, compagnie sœur d'Air Caraïbes, souhaite ouvrir une ligne Paris Orly-Tahiti, via San Francisco.

Après Punta Cana et La Réunion, French Blue s'intéresse à la Polynésie française. Dans une interview accordée au média Tahiti-Infos, la ministre du tourisme polynésien Nicole Bouteau affirme que les dirigeants du Groupe Dubreuil "ont exprimé leur souhait d'ouvrir une ligne aérienne au départ de Paris-Orly vers l'aéroport de Tahiti-Faa'a".

Une rencontre a eu lieu à Tahiti pour présenter le projet et le dossier est d'ores et déjà sur le bureau du gouvernement polynésien. "Nous étudions avec beaucoup d'intérêt leur demande", insiste Nicole Bouteau. La décision sera rendue d'ici la fin de l'année. Contacté, French Blue ne souhaite pas faire de commentaire ni donner plus de détails.

Un nouveau positionnement

Si elle est entérinée, la nouvelle ligne sera donc positionnée sur le segment low-cost, avec des tarifs qui devraient être plus bas que ceux pratiqués par Air Tahiti Nui et Air France. Cette nouvelle offre aérienne devrait notamment aider les pensions de famille tahitiennes, qui visent une clientèle moins fortunée et dont le remplissage plafonne à 30%. "Pour ce type d'hébergement, pour les touristes à plus petit budget voire même pour les résidents, je pense que l'ouverture d'une ligne low-cost est intéressante", avance Nicole Bouteau. French Blue se distinguera aussi d'Air Tahiti Nui et d'Air France en choisissant de faire escale à San Francisco et non Los Angeles. De quoi se démarquer tout en touchant une nouvelle clientèle.

La ministre du tourisme polynésien n'est d'ailleurs pas inquiète de la concurrence entre French Blue et les compagnies actuellement en place. "Cela peut permettre de libérer des places sur Air France et Air Tahiti Nui et les clients d'un tourisme plus haut de gamme continueront à emprunter ces compagnies", assure-t-elle.

Didier Forray

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format