Menu
S'identifier
Transport

Electronics ban : la riposte ingénieuse d'Emirates


Publié le : 24.03.2017
{ element.images.0.titre }}
I Crédit photo Emirates appliquera la nouvelle réglementation américaine à compter du 25 mars 2017. ©Emirates

La compagnie aérienne émiratie propose un nouveau service qui prend en charge gratuitement le transport des appareils électroniques.

Alors que les Etats-Unis ont demandé à 9 compagnies aériennes originaires de pays à majorité musulmane d'interdire à leurs passagers de conserver en cabine des appareils électroniques autre que les téléphones portables, chaque compagnie s'est déjà pliée ou va se plier aux exigences américaines. Mais Emirates se distingue en faisant preuve de créativité : tout en annonçant l'adoption de la nouvelle restriction à partir du 25 mars 2017, la compagnie émiratie lance un service inédit spécialement créé pour l'occasion.

Le principe ? Les passagers pourront conserver leur ordinateur portable et leur tablette en cabine sur la première partie de leur voyage et en transit à l'aéroport de Dubai, puis ils devront simplement les déclarer avant l'embarquement de leur vol à destination des Etats-Unis. Le personnel de la compagnie se chargera alors de collecter les appareils électroniques et de les placer dans des caissons dédiés. L'ensemble sera chargé dans la soute de l'avion et les appareils électroniques seront ensuite remis aux passagers à l'arrivée.

Un service gratuit

"Les boîtes seront traitées de façon prioritaire, avant la livraison des bagages", indique Emirates, qui insiste sur le fait que ce service sera gratuit. Une initiative en tout cas ingénieuse qui permet de se conformer aux exigences américaines tout en permettant aux passagers d'éviter de voir leurs appareils électroniques subir des risques de casse dans leur bagage en soute. De quoi faire le buzz et, surtout, éviter que certains hommes d'affaires changent leurs plans de transports.

Tim Clark, président d'Emirates, souligne par ailleurs que "d'après les statistiques de la compagnie sur les vols vers les Etats-Unis, 90% des passagers utilisent leur smartphone pour se connecter au service de WiFi de l'appareil contre 6% d'utilisateurs d'ordinateurs portables et 4% pour les tablettes". Et Tim Clark de poursuivre : "Cela ne veut pas dire que les autres passagers n'utilisent pas leurs appareils hors ligne mais le côté positif c'est qu'ils peuvent s'accorder une coupure et profiter de notre service à bord et de notre programme de divertissements en vol". Emirates a réponse à tout !

Didier Forray

 

 

 

 

 

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format