Menu
S'identifier
Transport

Ça plane pour Norwegian !


Publié le : 17.02.2017 I Dernière Mise à jour : 17.02.2017
{ element.images.0.titre }}
Norwegian Air Shuttle prévoit de lancer 50 nouvelles routes en 2017. I Crédit photo ©Biggerben/Wikipedia

La compagnie low-cost scandinave va doubler son activité long-courrier au départ de Roissy-CDG.

Nouveau compétiteur européen d’Air France – mais aussi de XL Airways, OpenSkies et Air Tahiti Nui – sur la desserte des Etats-Unis depuis l’an dernier, Norwegian a présenté hier des comptes annuels à faire rêver. Le résultat net atteint 128 millions d’euros pour un chiffre d’affaires global de plus de 2,9 milliards d’euros, soit une progression de 16%. Et les coûts unitaires baissent de 3% !

Pourtant, les investissements ont été lourds avec l’arrivée de 21 nouveaux appareils dont quatre long-courriers, augmentant la capacité de 18%. La low-cost scandinave a transporté 29,3 millions de passagers en 2016, soit une croissance de 14% par rapport à 2015. Le taux de remplissage moyen des vols est de 88% (en hausse de 1,5 point).

Et cette année, Norwegian prévoit de recevoir 32 nouveaux appareils, dont neuf Boeing 787-9 Dreamliner. Objectif : lancer plus de 50 nouvelles routes et recruter plus de 2 000 personnes. Sur le marché français, cela se traduira par un deuxième B787-9 utilisé au départ de Roissy-CDG. Une base de pilotes y sera créée le mois prochain, la troisième après Bangkok et Londres et avant Barcelone où un réseau long-courrier sera lancé.

Renforcement des liaisons vers les Etats-Unis

A Paris, la vingtaine de navigants prévus correspond aux équipages d’un peu plus d’un avion. Ceux-ci vont permettre à Norwegian de voler vers New York en quotidien à partir de fin juillet (contre quatre vols hebdomadaires actuellement).

Chaque lundi, un quatrième vol vers les Etats-Unis sera lancé à compter du 31 juillet avec la desserte d’Orlando qui sera exclusive au départ de Paris, aucune autre compagnie n’y allant actuellement. Enfin, les fréquences hebdomadaires sont quasiment doublées vers Los Angeles et Fort Lauderdale.

Si la desserte des Antilles au départ de Paris est au point mort, Norwegian compte muscler son réseau depuis Pointe-à-Pitre et Fort-de-France qui dessert déjà New York et la Floride. Seul nuage dans le ciel radieux de Norwegian : l’Amérique latine, que la compagnie ne peut pour l'instant pas desservir en raison de problème de droits de trafic.

Thierry Vigoureux

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format